Face à l'invasion russe, Zelensky demande le soutien des festivaliers de Glastonbury

Musique | Le président ukrainien Volodymyr Zelensky en a appelé vendredi aux festivaliers réunis à Glastonbury, en Angleterre, pour leur demander leur soutien face à l'invasion russe, qui empêche les Ukrainiens de "profiter de la liberté et de ce merveilleux été".

De Belga

Partager cet article

Quelque 200.000 personnes sont attendues pour le retour du mythique festival organisé ce week-end dans le sud-ouest de l'Angleterre, après deux éditions annulées à cause du Covid-19.

"Nous aussi en Ukraine nous aimerions vivre comme avant et profiter de la liberté et de ce merveilleux été. Mais nous ne pouvons pas le faire parce qu'un événement terrible est arrivé: la Russie nous a volé la paix", a déclaré M. Zelensky dans une vidéo diffusée sur écran géant avant un concert du groupe The Libertines.

"C'est pourquoi je me tourne vers vous pour demander votre soutien, Glastonbury, le plus grand rassemblement pour la liberté ces jours-ci, et je vous demande de partager ce sentiment avec tous ceux dont la liberté est menacée", a-t-il ajouté.

"Propagez la vérité sur la guerre de la Russie, aidez les Ukrainiens qui sont forcés de fuir leurs maisons à cause de la guerre, (...) et faites pression sur tous les responsables politiques que vous connaissez pour restaurer la paix en Ukraine", a ajouté le dirigeant ukrainien, qui s'est déjà exprimé devant les Parlements du monde entier ou lors d'événements culturels comme le festival de Cannes pour mobiliser la communauté internationale.

A Glastonbury vendredi, la star de la pop Billie Eilish doit devenir à 20 ans la plus jeune artiste solo à se produire. Samedi, l'ex-Beatles Paul McCartney se produira une semaine tout juste après avoir célébré ses 80 ans, devenant la tête d'affiche la plus âgée du festival.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top