Sébastien Ogier premier leader devant Thierry Neuville du Safari Rally

Sports | Sébastien Ogier (Toyota Yaris Rally1) a remporté jeudi la spéciale d'ouverture du Safari Rally, la 6e épreue du championnat du monde WRC. Il s'est montré le plus rapide sur les 4,84 km disputés à Kasarani, les seuls chronométrés de la journée. Il a signé le temps de 3:18.8 et devancé de 6/10e Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1). Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) a pris la 3e place à 1.1 seconde. Le leader du championnat le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota Yaris Rally1) est parti à la faute dès le premier virage. Il a dû se contenter de la 11e place à 11.6 secondes.

De Belga

Partager cet article

Comme l'année dernière, la première spéciale était tracée sur une vaste plaine à proximité du parc d'assistance. Le départ a été donné deux par deux, côte à côte, et chaque pilote a effectué deux tours, soit 4,84 km contre la montre. Sébastien Ogier a affronté Sébastien Loeb (Ford Puma Rally1) dans sa manche. Ogier s'est montré le plus rapide devançant son illustre aîné de 1.8 seconde. Loeb a pris la 5e place.

Thierry Neuville était opposé à Kalle Rovanperä qui a commis une erreur dès le premier virage. Le Finlandais a freiné un peu trop tard et sa voiture a failli se retrouver sur le toit. Rovanperä a eu un pneu crevé dans l'incident et a perdu 11,6 secondes. Neuville était satisfait de son parcours. "Aujourd'hui, nous avons bien commencé mais demain, ce sera une autre histoire. Ce sera une course difficile. Je ne sais pas à quoi m'attendre."

Le Grec Jourdan Serderidis et son copilote belge Frédéric Miclotte (Ford Puma Rally1) ont réalisé le 14e temps à 17,1 secondes de Ogier.

Il y aura six épreuves spéciales à parcourir vendredi, samedi et dimanche pour un total de 19 spéciales.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top