‘Fresh Screens’ : 'Miss Marvel', une héroïne américano-musulmane aux accents belges

Séries |

Chaque semaine, ‘Fresh Screens’ sur Pickx+ vous informe des dernières nouvelles du monde du cinéma. Le nouvel épisode se concentre sur l’univers Marvel et plus particulièrement sur la nouvelle série-évenement de Disney+ : 'Miss Marvel', co-créée par nos compatriotes Adil El Arbi et Bilall Fallah.

De Proximus

Partager cet article

Iron Man, Captain America, Thor, Hulk and co sont les représentants des superhéros Marvel de ces dernières décennies. Les héros de Stan Lee sont majoritairement des hommes blancs. Depuis quelques années, on ressent un léger changement.  On voit de plus en plus de femmes enfiler leur cape et leur collant pour sauver l’univers, mais aussi des personnages de couleurs font leur apparition dans la saga. La nouvelle série 'Miss Marvel' change complètement la donne et pourrait à jamais améliorer le profil du superhéros. Le personnage de Kamala Khan permet à de nombreuses autres catégories de personnes de s’identifier à un héros qui ne ressemble pas au prototype traditionnel.

En effet, Kamala est une adolescente pakistanaise de confession musulmane. Installée avec sa famille à Jersey City, la jeune fille de 16 ans est fan des Avengers et plus particulièrement de Captain Marvel. Un peu geek sur les bords, elle joue aux jeux vidéo, notamment à ‘World of Battlecraft’ et rêve secrètement d’avoir des super-pouvoirs comme ses idoles. Pour un concours de Cosplay, elle enfile le costume de son héroïne et ajoute à sa tenue un étrange bracelet familial. Grâce au bijou, elle dispose de nouvelles habilités magiques. Son rêve est devenu réalité, mais elle ne s’imaginait pas les responsabilités que cela engendrerait. Elle va devoir apprendre à manipuler cet objet, continuer ses études, répondre aux exigences familiales et pratiquer sa religion. Tiraillée entre la culture nord-américaine et ses racines pakistanaises, la jeune superhéroïne est en pleine quête identitaire.

Points communs 

En plus d’être une super-héroïne de la diversité, elle a également des accents belges. La réalisation est menée par le duo Belgo-Marocains : Adil El Arbi et Bilall Fallah. Au total, la première saison compte six épisodes. Le tandem du film ‘Black’ est non seulement à la tête du premier et dernier épisode, mais il est également producteur exécutif de toute la série. Selon les deux cinéastes belges, il était grand temps que l’univers Marvel s'intéresse aux personnages qui luttent avec leur identité.

"Kamala vit entre deux cultures", a expliqué Adil El Arbi au journal l’Echo lors de la projection en avant-première de la série. Un sentiment qui résonne totalement pour le duo. "Miss Marvel, c’est nous quand on avait 15-16 ans en tant que Belgo-Marocains. En Belgique, on ne se sentait pas 100% belges et au Maroc, pas 100% marocains. On était dans la même crise identitaire que Kamala Khan, entre sa culture pakistanaise et musulmane, et sa culture américaine. Elle cherche sa place, elle cherche qui elle est."

Après avoir rencontré Kevin Feige, le président de Marvel Studios, les deux comparses ont été intégrés au projet. Ils ont notamment apporté leur patte visuelle à la série. En se fiant à l'imagination débordante de la protagoniste, ils ont rendu vivant certains personnages dessinés sur les murs grâce au mélange animation et prises de vue réelles. Un style encore jamais vu dans un film ou une série Marvel. Ce procédé inscrit 'Miss Marvel' dans les séries les plus inventives et originales du MCU avec WandaVision. 

De fan à héroïne

Pour la minisérie, les responsables de Marvel et Disney ont eu l’excellente idée de trouver une jeune fille qui a le même profil que Kamala Khan. Leurs regards se sont portés sur Iman Vellani, 19 ans, une Canadienne d’origine pakistanaise et de confession musulmane. Sans grande expérience à Hollywood, la jeune actrice apporte une certaine fraîcheur et authenticité à son personnage. Dès le début, elle a pu compter sur le soutien de toute la production pour la guider.

Ayant grandi avec les films Marvel Cinematic Universe, l’interprète de Miss Marvel est la première actrice à avoir été réellement baignée dans l’univers des comics depuis son plus jeune âge. Sana Amanat, qui a co-créé la bande dessinée Miss Marvel en s’inspirant de sa propre expérience, a vu beaucoup de potentiel à travers les auditions d’Iman Vellani. Cette dernière étant même l’une des plus grandes fans de la saga qu’elle n’ait jamais rencontrée. "Ses armoires sont remplies de gadgets de la franchise", a-t-elle récemment souligné dans la presse américaine. Grâce à sa passion, ses origines et son talent d’actrice inné, Iman est devenue la candidate idéale pour le rôle qu’elle interprète à la perfection. Elle est capable de transposer à l’écran l’un des personnages contemporains les plus importants de l’univers Marvel

Découvrez chaque mercredi un nouvel épisode de la série ‘Miss Marvel’ en exclusivité sur Disney+, disponible dans l'option TV 'Pickx All Stars' ou 'Pickx All Stars & Sports' de Proximus Pickx qui donne accès au service de streaming sans frais supplémentaires pendant un an. Les conditions générales de Disney+ s'appliquent.

Retrouvez 'Fresh Screens' ce dimanche 26 juin à 19h sur la chaîne exclusive Pickx+ (chaîne 13). Vous vivez à Bruxelles et vous avez le pack TV en néerlandais ? Vous trouverez Pickx+ sur la chaîne 263. Découvrez l’offre complète de Pickx+ via l’option TV ‘Pickx All Stars’ de Proximus Pickx ! 


Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top