Pourquoi l’Atlético Madrid est un bon choix pour Axel Witsel

La Liga | Après quatre saisons en Bundesliga du côté de Dortmund, Axel Witsel a officiellement rejoint l’Atlético Madrid. À 33 ans, le Diable Rouge va ouvrir en Liga un nouveau chapitre de sa carrière qu’il espère couronner de succès.

De Proximus

Partager cet article

En fin de contrat à Dortmund, Axel Witsel était cité en MLS et, avec plus d’insistance, à Marseille ces derniers temps, mais c’est finalement pour l’Atlético Madrid qu’a opté le Diable Rouge. Le Belge n'a pas choisi la facilité, car un transfert à l'OM aurait certainement été synonyme de garantie de temps de jeu. Dans la capitale madrilène, l’ancien milieu de terrain du Standard retrouvera son compatriote Yannick Carrasco et évoluera sous les ordres de Diego Simeone.

Simeone le veut depuis longtemps

Enfin, serions-nous tentés d’écrire, car l’intérêt que porte l’entraîneur des Colchoneros à Witsel ne date pas d’hier. Il y a huit ans, lorsqu’il évoluait encore au Zénit Saint-Pétersbourg, le Diable avait déjà tapé dans l'œil du technicien argentin qu’il avait affronté à l’occasion de la Ligue des champions 2013-2014. Quelques mois plus tard, l’Atlético avait essayé d’attirer Witsel, mais le Zénit ne voulut rien savoir.

Les Colchoneros avaient à nouveau tenté leur chance un an plus tard, en vain. Près de sept ans après cette deuxième tentative, Simeone a enfin obtenu la signature du Liégeois. Ce dernier vient remplacer numériquement Héctor Herrera, le Mexicain de 32 ans ayant rejoint la MLS. À Madrid, Witsel devrait être mis en concurrence avec Geoffrey Kondogbia dans l’entrejeu.

Un rôle devant la défense

Mais même s’il n’a plus les jambes de ses 20 ans, Witsel a des arguments à faire valoir dans un secteur de jeu qui a parfois souffert depuis le départ de l’emblématique Gabi. Le Belge présente d’ailleurs un profil relativement similaire à celui de l’ancien capitaine de l’Atlético. Grâce à sa technique, sa qualité de relance et sa capacité à couper les brèches comme personne, il peut se révéler très précieux devant la défense.

Ces qualités, combinées à son intelligence de jeu et sa grande expérience – il a franchi la saison dernière la barre des 616 matchs en club et 124 en équipe nationale – devraient lui permettre certainement de se fondre sans aucun problème dans le dispositif tactique de Simeone, dans lequel le repli défensif joue un rôle prépondérant. C'est en tout cas tout ce que l'on lui souhaite à quelques mois de la Coupe du monde.

Suivez La Liga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top