LEC : Départ parfait pour la formation de G2 Esports

League of Legends | Le championnat européen de League of Legends reprenait ce vendredi dès 18 heures avec au programme une super-week composée de trois soirées de rencontres. Un retour à plein régime mieux négocié par certaines équipes, à l’image des G2 Esports qui terminent ce premier week-end de compétitions en restant invaincus. 

De Proximus

Partager cet article

C’est face à un public chauffé à blanc, car absent des studios depuis le début de la pandémie, que les dix équipes du LEC, le championnat européen de League of Legends, ont fait leur retour à la compétition ce vendredi en début de soirée. La saison régulière du Summer Split est en effet lancée, et s’étendra jusqu’au 14 août prochain. 

Une reprise que certaines formations auront négocié d’une main de maître. Et malgré un agenda compétitif ne leur ayant laissé que peu de temps de repos entre les deux splits suite à leur qualification au MSI, ce sont les G2 Esports qui s’en sont le mieux sortis. L’équipe du Belge Raphaël “Targamas” Crabbé s’est en effet imposé à trois reprises lors de cette reprise. Les ninjas ont débuté leur week-end avec une victoire facile contre les hommes d’Astralis, puis face à Rogue lors de leur match de samedi avant de confirmer dimanche en infligeant à EXCEL leur seule défaite jusqu’ici.

La surprise Astralis 

Et du côté des équipes ayant bien négocié cette première vague de rencontres, on retrouve étonnamment les Astralis. Après un Spring Split désastreux et un mercato mouvementé, l’organisation danoise semble avoir retrouvé un petit peu du poil de la bête. Après leur défaite face à G2 Esports, Andrei "Xerxe" Dragomir et ses coéquipiers ont su rebondir : d’abord contre Team BDS et ensuite contre les lapins de Misfits Gaming


Le public était de retour dans les studios berlinois - © LEC 

Deux équipes qui auront bien du mal à appréhender leur premières rencontres. Au terme du week-end, autant les BDS que Misifts ont terminé avec un compteur de victoires bloqué à zéro. Un bilan inquiétant pour les Misfits, qui s’étaient imposés au fil du Spring Split comme l’une des équipes à craindre, notamment grâce aux performances de son midlaner Vincent “Vetheo” Berrié sacré MVP pour l’occasion. Pour la Team BDS, qui vient d’opérer des gros changements au sein de son effectif, l’erreur était admise ce week-end alors que l’effectif tente encore de se trouver. 

Team Vitality peu convaincant 

Chez les abeilles de l’organisation française Team Vitality, c’est un week-end en demi-teinte que l’on vient de signer. Après un changement de jungler remarqué, la structure signe une première semaine avec une défaite et deux victoires, dont une arrachée face à Team BDS dans un match compliqué. Pour Nisqy et les MAD Lions, c’est un début de saison encourageant qui vient d’être effectué. L’organisation termine son dimanche en ajoutant deux victoires à son tableau de chasse. 

Le classement provisoire : 

  1. G2 Esports (3-0)
  2. Astralis (2-1)
  3. Fnatic (2-1)
  4. MAD Lions (2-1)
  5. Team Vitality (2-1)
  6. EXCEL (2-1)
  7. Rogue (1-2)
  8. SK Gaming (1-2)
  9. Team BDS (0-3)
  10. Misfits Gaming (0-3)

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top