Marion Bartoli s’offre le scalp de Justine Henin en demi-finale de Wimbledon

Sports |

Dans les années 2000, Justine Henin faisait partie de ce qu’il y avait de mieux dans le tennis féminin mondial. Pourtant, en 2007, elle échoue aux portes de la finale à Wimbledon, sortie par la Française Marion Bartoli.

De Proximus

Partager cet article

En 2007, Justine Henin est numéro 1 mondiale. La Liégeoise se présente à Wimbledon avec le statut d’ultra favorite, elle qui s’était inclinée en finale l’année précédente. Le tournoi anglais du Grand Chelem est le seul qui manque à son palmarès, après avoir perdu en finale également en 2001. Cette année-là, elle se hisse dans le dernier carré face à Marion Bartoli. Tout le monde pense que ce ne sera qu’une formalité, face à une joueuse qui se retrouve là pour la première fois de sa vie.

Jusqu’à ce match, Bartoli n’avait jamais dépassé le stade du quatrième tour dans un tournoi du Grand Chelem. Mais ce jour-là, elle fait ce que personne n’attendait d’elle : gagner. Marion Bartoli parvient à sortir la numéro 1 mondiale pour se hisser en finale.

Première semaine

On l’a dit, jusqu’à ce match face à Justine Henin, Marion Bartoli n’avait jamais réellement performé lors des tournois du Grand Chelem. Son meilleur résultat restait un quatrième tour à Roland Garros, quelques semaines avant ce Wimbledon 2007. Plutôt habituée à sortir dès la première semaine, Bartoli émerge pourtant au top 20 mondial.

En 2006, elle avait toutefois commencé à monter un peu la pente, remportant trois tournois WTA Tier IV et III, ce qui correspond aujourd’hui à la classification WTA250. Des tournois de moindre envergure mais qui la lancent sur la route du succès.

En pleine confiance

Son parcours jusqu’en demi-finale est très solide avec notamment l’élimination, en 3 sets, de la numéro 3 mondiale Jelena Jankovic au 4e tour. En quart de finale, elle perd le premier set face à Krajicek mais retourne la situation. Elle se retrouve donc face à Justine Henin en pleine confiance. Mais la Belge vient elle de sortir Serena Williams, de quoi montrer qu’elle est prête à aller au bout.

D’ailleurs, sur le gazon londonien, c’est Henin qui impose le rythme d’emblée, claquant le premier set sur un score sans appel de 6-1. On pense alors qu’elle ne va faire qu’une bouchée de la Française, mais comme en quart de finale, celle-ci se rebiffe. "Justine était archi-favorite. Et puis finalement, sous l'insouciance, c'est moi qui ai remporté le match. L'expérience, je ne pense pas que ça compte à ce moment-là", racontait en 2013 Bartoli.

Et de fait, la Française va chercher le second set au forceps (7-5) avant de dérouler dans le 3e (6-1). La joie de Bartoli est à la hauteur de la déception de Henin qui ne remportera jamais Wimbledon. Défaite en finale par Venus Williams, Bartoli remportera finalement le tournoi en 2013, après avoir éliminé en demi-finale une autre Belge : Kirsten Flipkens.

Une fois de plus, dans le sport tout est possible !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top