apEX revient sur les problèmes rencontrés par Vitality

CS:GO | Invité par le streamer KRL dans son émission “La Pause KRL”, le capitaine de la Team Vitality, Dan “apEX” Madesclaire, s’est exprimé sur la situation de son équipe, en difficulté depuis le début de saison. Le Français a notamment tenu à rappeler que la construction d’un projet international était un objectif de long-terme, mettant en avant les récents succès de FaZe. 

De Proximus

Partager cet article

Cela fait maintenant plus de six mois que l’organisation Team Vitality a opéré un changement majeur dans la composition de son équipe CS:GO, mettant fin au dernier roster 100% français du Tier 1 du circuit mondial pour se lancer à l’international. Jason “Kyojin” Nguyen” avait alors été placé sur le banc, tandis que Richard “shox” Papillon et Rémy “XQTZZZ” Quoniam étaient remerciés pour laisser place au trio danois composé de Peter “dupreeh” Rasmussen, Emil “Magisk” Reif et du coach Danny “zonic” Sørensen. 

Mais avec plusieurs évènements majeurs ratés depuis la création du groupe, la pertinence d’une équipe internationale pour Vitality pose question. Pour rappel, l’équipe n’a pas réussi à atteindre les play-offs lors des IEM Katowice, de la 15ème saison de l’ESL Pro League et dernièrement des IEM Dallas. Même constat lors du dernier Major PGL organisé à Anvers où Zyw0o et ses coéquipiers s’étaient inclinés lors du Legends Stage, loin de l’arène et des fans rassemblés pour l’occasion. 

Interrogé par le streamer KRL, le capitaine de la formation s’est exprimé sur les efforts requis pour réussir un projet international : “On sous-estime le temps nécessaire pour construire une équipe internationale. [...] On minimise aussi le rôle de la culture dans ce genre de situations. En France, on a une culture similaire.”. 

L’in-game leader des abeilles prend ensuite l’exemple de FaZe et ENCE pour illustrer ses propos “ Leur expérience à l’international fait la différence. Après, ce sont des équipes qui mettent beaucoup de headshots et ça joue un gros rôle dans le fait qu’ils sont actuellement la meilleure équipe du monde. Si on veut performer, il faut qu’on soit plus forts individuellement.”

Pas d’inquiétude cela dit, apEX en a profité pour rappeler que l’ambiance était actuellement très bonne dans l’équipe qui dispute actuellement les finales printanières du circuit BLAST à Lisbonne. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top