Les Red Flames remportent la Pinatar Cup, leur premier tournoi international

Red Flames |

En février 2022, les Red Flames disputaient le tournoi amical de la Pinatar Cup, en Espagne. Un tournoi qui leur a bien réussi puisqu’elles l’ont remporté !

De Pickx

Partager cet article

Qualifiées pour le prochain Euro, les Flames ont passé une année à se préparer à ce grand rendez-vous du football féminin européen. Pour cela, elles ont disputé de nombreux amicaux, et notamment la Pinatar Cup. Ce tournoi amical espagnol réunissait 8 équipes, parmi lesquelles la Belgique était la mieux classée au ranking FIFA.

Organisée au mois de février, sous le soleil de Murcie, cette compétition prenait la forme d’un tableau à élimination directe. Pour remporter le tournoi, les Flames ont donc dû venir à bout de trois adversaires. Ce ne fut pas simple, mais le parcours a apporté beaucoup d’enseignements et de positif.

La Slovaquie en entrée

Tête de série numéro 1, pour faire une analogie avec le tennis, la Belgique était opposée à la Slovaquie en quart de finale, l’équipe la plus faible du tournoi sur le papier. Et la pratique n’a pas renié la théorie puisque nos Flames ont facilement écarté les Slovaques en s’imposant sur le score sans appel de 4-0.

Eurlings avait mis les Belges sur la bonne voie en première mi-temps, tandis que Cayman avait doublé la mise à 20 minutes du terme. Dans les arrêts de jeu, De Caigny et Wijnants alourdissaient la marque en plantant un troisième et un quatrième but. Une victoire aisée, des chiffres qui donnent confiance et une qualification pour les demi-finales.

Le pays de Galles en plat

Dans le dernier carré, les ouailles d'Ives Serneels retrouvaient le pays de Galles. Si pour les messieurs ce pays fait office de bête noire depuis quelques années, les dames ont eu moins de malchance à affronter les Britanniques. Car, même si elles n’ont pas affolé le marquoir comme contre la Slovaquie, les Flames ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

C’est aux tirs au but que la décision finale s’est faite. Après 120 minutes sans but (0-0), les 22 actrices ont donc dû se départager aux tirs au but, un exercice jamais évident. Les Belges rataient d’ailleurs leur première tentative, au contraire des Galloises. La donne semblait mal embarquée, mais les Belges ont ensuite réussi leurs trois tirs suivants. Le pays de Galles, lui… les ratait tous. Direction la finale.

La Russie en dessert

Galvanisées par cette victoire à l’arrache, mais pas volée, les Flames se retrouvaient en finale face à la Russie. Comme les Belges, les Russes ont 30 minutes de plus dans les jambes après avoir, elles aussi, été aux tirs au but face à la Hongrie, lors de leur quart de finale. En demies, en revanche, elles ont pu écarter l’Irlande au bout des 90 minutes (1-0).

Durant toute la partie, les équipes ne sont pas parvenues à déflorer la marque, et même au bout des prolongations. Il a donc fallu, à nouveau, recourir à une séance de tirs au but pour les Flames. Et comme face à la Hongrie, le premier envoi fut raté. Sauf que là, la Russie a continué à marquer les siens… jusqu’au 5e. Alors que Nicky Evrard se chargeait de remettre les deux équipes à égalité, la phase de mort subite allait être fatale aux Russes. Au bout du 8e tir au but, les Russes rataient leur tentative, au contraire des Belges qui pouvaient fêter le titre.

C’est la première fois que les Flames remportaient un tournoi. Certes, celui-ci n’était qu’amical, mais il a préparé les Belges à jouer des matchs à élimination directe. De quoi gagner en confiance au moment de se rendre en Angleterre, sûres de leurs qualités et du fait qu’elles pouvaient gérer la pression liée à une séance de tirs au but, notamment. Mais il faudra d’abord passer la phase de poule. Avant de revivre la même joie qu’à la Pinatar Cup ?

Gagnez des places pour les amicaux !

Pour nos Red Flames, l'Euro 2022 débutera le 10 juillet contre l’Islande. Avant leur départ pour l’Angleterre, elles peaufinent leur préparation en Belgique avec des matchs amicaux. Participez à notre concours pour gagner des tickets pour les rencontres face à l’Autriche et au Luxembourg.Venez les voir également avec vos propres yeux au premier Fan Day officiel de Red Flames le 25 juin. Ambiance enflammée assurée !

Les matches de préparation ainsi que l'Euro 2022 sont à suivre sur la RTBF ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top