Tombeur de la Nouvelle-Zélande, le Costa Rica complète le tableau de la Coupe du monde

Coupe du Monde 2022 | Le Costa Rica s'est imposé, 1-0, face à la Nouvelle-Zélande dans le dernier barrage qualificatif pour la Coupe du monde 2022. Grâce à un but en tout début de rencontre de Joel Campbell (3e), le Costa Rica devient ainsi la 32e et dernière équipe qualifiée pour le Mondial au Qatar.

De Belga

Partager cet article

Les Costaricains ont pris l'avantage dès l'entame. Bennette a débordé sur son flanc gauche avant de distiller un centre rebondissant au coeur de la surface qui a tant bien que mal atteint Campbell, au milieu de trois défenseurs néo-zélandais. L'attaquant de Monterrey, passé notamment par Arsenal, a croisé une reprise qui est doucement allée se loger dans le petit filet adverse (1-0, 3e).

Chris Wood a cru remettre les équipes à égalité, peu avant le repos. En effet, l'attaquant de Newcastle s'est trouvé à la réception d'un centre légèrement dévié par un défenseur avant de propulser le ballon dans le plafond du but de Keylor Navas. Seulement, l'arbitrage vidéo a jugé le but invalide pour une faute néo-zélandaise au début de l'action (37e).

La deuxième mi-temps a débuté comme la première s'était terminée, avec des échanges rugueux. La Nouvelle-Zélande a d'ailleurs vu la tâche se compliquer lorsque Barbarouses s'est fait exclure pour un tacle trop appuyé sur Calvo (69e). À dix, les Kiwis ont tenté le tout pour le tout, Lewis décochant notamment une frappe puissante finalement repoussée par Navas (76e), mais sans succès.

Le Costa Rica complète le tableau final de la Coupe du monde 2022 et rejoint le groupe E, dans lequel il sera confronté à l'Espagne, l'Allemagne et au Japon. Le 1er et le 2e du groupe E affronteront respectivement le 2e et le 1er du groupe F, dans lequel se trouve la Belgique.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top