Tim Gajser vainqueur du GP d'Allemagne, Jago Geerts 2e en MX2 et à nouveau leader

Auto-Moto | Le Slovène Tim Gajser (Honda) a remporté le Grand Prix d'Allemagne en catégorie MXGP, 10e des 19 épreuves du championnat du monde de motocross, dimanche à Teutschenthal. Vainqueur de la 1e manche et 2e de la seconde, le Slovène, leader du championnat, termine devant le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha) et l'Espagnol Jorge Prado (GasGas). Un autre Espagnol, Ruben Fernandez (Honda), se classe 4e. Le Français Romain Febvre (Kawasaki) complète le top 5, lui qui disputait son premier Grand Prix de la saison après une fracture à la jambe survenue fin de l'année dernière.

De Belga

Partager cet article

Le premier Belge, Brent Van Doninck (Yamaha) est 13e. Jeremy Van Horebeek (Beta) a pris la 15e place.

Tim Gajser conforte sa 1e place au championnat. Il mène la danse avec 485 points, plus de 100 points d'avance sur Seewer, 2e avec 384 unités. Jorge Prado est 3e avec 366 points. Le Français Maxime Renaux (Yamaha), forfait dimanche après avoir chuté en samedi lors des qualifications, est 5e avec 365 points. Le champion du monde MX2 souffre de quatre vertèbres fracturées.

Jeremy Van Horebeek pointe au 9e rang du championnat avec 229 unités. Brent Van Doninck est 16e avec 143 points.

En MX2, c'est le Français Thibaut Benistant (Yamaha) qui s'est imposé, devant Jago Geerts (Yamaha), 2e des deux manches, et le Danois Mikkel Haarup (Kawasaki).

Jago Geerts est le nouveau leader du championnat avec 460 points, 8 de plus que le Français Tom Vialle (KTM), seulement 9e dimanche. L'Allemand Simon Laengenfelder (GasGas), 5e devant son public, occupe la 3e marche du podium avec 353 unités.

Le prochain Grand Prix aura lieu le 26 juin en Indonésie. Le Grand Prix de Belgique se déroulera le 24 juillet à Lommel.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top