À 17 ans, Gavi incarne déjà le présent et le futur de l’Espagne

UEFA Ligue des Nations | À 17 ans à peine, Gavi vient de disputer en Suisse son troisième match en sept jours dans la peau d’un titulaire avec l’équipe nationale espagnole. C’est dire si le jeune milieu de terrain, qui a explosé au FC Barcelone cette saison, fait déjà également figure d’indéboulonnable dans le cœur du jeu de la Roja.

De Proximus

Partager cet article

C’est la nouvelle sensation du football espagnol. À 17 ans seulement, Pablo Martín Páez Gavira, dit Gavi, est déjà parvenu à s'imposer au cœur du jeu du FC Barcelone et, dans le même temps, celui de la sélection espagnole. Un phénomène de précocité qui était encore inconnu du grand public il y a un an à peine.

Ce produit de la Masia passé par le Bétis Séville et surclassé dans les équipes d’âge est intégré à l'équipe première catalane par Ronald Koeman en juillet dernier, un peu avant son 17e anniversaire. Le 29 août, le jeune milieu de terrain polyvalent dispute son premier match officiel avec le Barça contre Getafe CF. Ses prestations incitent Ronald Koeman à le conserver dans l'équipe première et à l’intégrer à la rotation de l'effectif.

À force d’irradier la Liga de son talent précoce, Gavi s’affirme cependant rapidement comme un incontournable dans l’entrejeu blaugrana. Le 22 mai dernier, le joueur andalou bouclait sa première saison au plus haut niveau avec… 46 matchs officiels dans les jambes, la grande majorité en tant que titulaire.

"Un joueur unique"


Il n’en a pourtant fallu qu’une poignée pour convaincre Luis Enrique de lui offrir sa première cap avec l’Espagne en octobre dernier. Aligné aux côtés de Sergio Busquets et Koke au milieu de terrain, Gavi est l’un des artisans de la victoire sur l’Italie en demi-finale de Ligue des Nations. À 17 ans et 62 jours, il devient le plus jeune international espagnol de l’histoire. Il n’a, depuis, manqué aucun match de la Roja.

Il faut dire que le sélectionneur espagnol est plein d’admiration pour le joueur, qu’il suit depuis plusieurs années. “C’est un joueur unique. Il ne fait pas que courir et travailler défensivement. Avec le ballon, c’est un joueur très spécial. Il marque des buts, tire, a de la puissance physique et joue des deux pieds.” Sa récente idylle avec l’équipe nationale s’est poursuivie avec les éliminatoires pour la Coupe du monde et, depuis ce mois de juin, en Ligue des Nations.

L'homme qui valait 1 milliard


Déjà très remuant lors du partage contre le Portugal le 2 juin dernier, Gavi a particulièrement marqué de son empreinte la rencontre face à la République tchèque trois jours plus tard. Grâce à une belle frappe rasante du gauche, il est devenu le plus jeune buteur de l'histoire de la Roja à 17 ans et 304 jours. Lors de la victoire contre la Suisse vendredi, la première de l’Espagne dans cette Ligue des Nations, il a de nouveau montré l’étendue de ses qualités, gratifiant notamment le public présent d’un superbe enchaînement sombrero-double contact initié dans son propre rectangle.

Luis Enrique le sait: son poulain, auquel il devrait certainement accorder un peu de repos ce dimanche face à la République tchèque, incarne plus que jamais le futur de l'équipe d'Espagne. Les dirigeants catalans ont également compris qu’ils tenaient sans doute là leur maître à jouer pour un paquet de saisons. C’est sans doute la raison pour laquelle ils s’activent depuis quelque temps désormais à obtenir la prolongation du contrat du joueur. Pour éviter qu'il leur file entre les doigts, des rumeurs affirment qu'ils songeraient à inclure une clause libératoire s'élevant à... 1 milliard d'euros !

Suivez la rencontre de l'UEFA Nations League entre l’Espagne et la République tchèque ce dimanche 12 juin à 20h45 sur Eleven 1, disponible dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top