Le jour où la Pologne s'est qualifiée pour son premier Euro face à la Belgique

Diables Rouges | Il y a un peu moins de quinze ans, la Pologne s’imposait à domicile face aux Diables Rouges peu emballants de René Vandereycken. Une victoire qui permit aux Polonais de valider leur billet pour l’Euro 2008, le tout premier de leur histoire.

De Proximus

Partager cet article

En 2007, les Diables Rouges sont en pleine traversée du désert. Leur seul objectif, cette année-là, est de tenter de se qualifier pour l’Euro 2008 après avoir manqué l'édition portugaise et la dernière Coupe du monde. Mais l'opération est rapidement compromise pour les hommes de René Vandereycken. Après cinq matchs, les Belges sont cinquièmes de leur groupe qualificatif où seuls les deux premiers sont qualifiés.

Si la jeunesse est prometteuse avec des joueurs comme Vincent Kompany, Jan Vertonghen, Steven Defour, Marouane Fellaini, Mousa Dembélé ou encore Kévin Mirallas, qui se sont déjà fait une place en équipe nationale, elle ne peut empêcher l’élimination précoce de la Belgique. Le 17 novembre, c’est donc pour la forme que les Diables se déplacent en Pologne, qui a elle l’occasion d’entériner sa qualification, dans le cadre de l’avant-dernière journée des éliminatoires.

Smolarek, héros de la nation

Le début du match est légèrement dominé par la Pologne, mais ce sont les Belges qui se créent les meilleures possibilités en première période, sans toutefois trouver la faille. Alors qu'on s'achemine vers un nul vierge au repos, une passe en retrait suicidaire de Vertonghen est interceptée par Euzebiusz Smolarek. L’ancien attaquant de Feyenoord et Dortmund ne se fait pas prier et devance la sortie de Stijn Stijnen pour ouvrir la marque. Dès la reprise, un tir mal capté par Stijnen permet à Smolarek de doubler la mise grâce à un lob astucieux (2-0).

Les Belges tenteront de réagir, sans succès. Le rythme du match baisse ensuite d'un cran, les Polonais se contentant de gérer leur avance. En tribunes, la fête bat déjà son plein. Au coup de sifflet final, le public du stade Slaski de Chorzow exulte pour de bon. La victoire contre la Belgique permet en effet à la Pologne, demi-finaliste aux Mondiaux 1974 et 1982, de se qualifier pour le premier Euro de son histoire après pas loin de cinquante ans d'attente.

Une présence ininterrompue

Les Polonais termineront premiers de la poule devant le Portugal, second qualifié. À l’Euro suisse et autrichien, les Aigles blancs seront éliminés dès la phase de groupes après n’avoir glané qu’un petit point contre l’Autriche. Quatre ans plus tard, la Pologne sera qualifiée d’office en tant que pays co-organisateur de l’Euro, auquel elle a toujours participé depuis 2008 et sa qualification historique. En 2018, elle retrouve également la Coupe du monde douze ans après sa dernière participation.

De son côté, la Belgique verra sa nouvelle génération de jeunes joueurs prendre progressivement du galon. Les espoirs belges atteindront les demi-finales du tournoi olympique en 2008, mais l’équipe première devra attendre 2014 et le Mondial brésilien pour enfin regoûter à l’effervescence d’un grand tournoi, sous la houlette de Marc Wilmots.

Suivez la rencontre de Ligue des Nations entre la
Belgique et la Pologne ce mercredi 8 juin à 20h45 sur RTL TVI.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top