Le pays de Galles qualifié pour son premier Mondial depuis 1958 au détriment de l'Ukraine

Coupe du Monde 2022 | Au Cardiff City Stadium, le pays de Galles s'est qualifié pour la première fois pour la phase finale de la Coupe du monde depuis 1958 en battant l'Ukraine 1-0. L'unique but a été inscrit par Andriy Yarmolenko contre son camp (34e). Chez les visiteurs, Eduard Sobol, le défenseur du Club Bruges, est resté sur le banc.

De Belga

Partager cet article

Laissés au repos mercredi pour le duel de Ligue des Nations contre la Pologne, Gareth Bale, Aaron Ramsey, Joe Allen et Ben Davies étaient titulaires cette fois-ci. Côté ukrainien, Oleksandr Petrakov a fait confiance aux joueurs, qui ont démarré en Écosse mercredi avec notamment le trio Viktor Tsygankov - Roman Yaremchuk - Yarmolenko devant.

Les Ukrainiens ont engagé le match et Wayne Hennessey a dû arrêter en deux temps une frappe croisée de Yaremchuk (12e). Avec Tsygankov, Oleksandr Zinchenko et Oleksandr Karavaev, les Jaune et Bleu ont continué à pousser mais alors qu'ils étaient dominés, les Gallois s'en sont sortis sur un coup de patte de Bale dévié par Yarmolenko (34e).

Directement à la reprise, les Dragons auraient pu doubler l'écart par Ramsey, mais isolé aux six mètres, le milieu de la Juventus n'a pas cadré son tir (49e). Par contre, Hennessey a accompli un miracle sur une frappe de Tsygankov (56e). S'ils ont petit à petit reculé, les Gallois ont vu une reprise du droit de Brennan Johnson heurter le poteau et sur le rebond, Georgi Bushchan s'est surpassé sur une reprise du gauche de Bale (76e). Dans l'autre camp, Hennessey a encore été héroïque en détournant un coup de tête d'Artem Dovbyk (84e). Le Pays de Galles ira au Qatar où il a été versé dans le Groupe B avec l'Angleterre, l'Iran et les États-Unis.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top