Lepoint file à Seraing, où il retrouvera Jeunechamps

Jupiler Pro League | Courtisé par les U23 du Standard et de Gand, Christophe Lepoint a préféré rejoindre une formation de D1A . Après la faillite inéluctable de l'Excel Mouscron, il n'aura pas mis longtemps à trouver un nouveau job...

De Tagtik

Partager cet article

A 38 ans, Christophe Lepoint a été officiellement présenté vendredi par le RFC Seraing. Avant-derniers de la défunte saison en D1A, les Métallos cherchent à se renforcer avec des joueurs d'expérience. Le médian a signé un contrat d'une saison avec une option pour une année supplémentaire. Lepoint était également courtisé par les Espoirs de Gand (Nationale 1) et du Standard (D1B).

Lepoint a souvent tenu la baraque la saison dernière à Mouscron. Le solide médian a disputé 25 rencontres sous le maillot de l'Excel et a porté le brassard de capitaine. Il a inscrit deux buts et signé deux assists. Il était arrivé au Royal Excel Mouscron en janvier 2021. Il était libre de tout contrat depuis la faillite des Hurlus.

"Je suis très heureux de relever ce nouveau défi !", explique-t-il sur le site officiel du club. "A 38 ans, je peux même avouer que la proposition de Seraing était un peu inespérée pour moi. J’aspirais à retrouver le plus haut niveau et j’arrive ici avec une motivation décuplée."

Pour Lepoint, cette saison en D1A avec Seraing sera aussi celle des retrouvailles :  "Je vais aussi retrouver un coach que j’ai appris à apprécier la saison dernière à Mouscron. Ce fut une expérience difficile humainement pour tout le monde, mais j’ai noué une belle relation avec José Jeunechamps. Je pense que tout le monde sait que je suis un joueur qui ne lâche rien et qui donne tout sur un terrain. Je compte bien honorer la confiance que le club de Seraing a placée en moi", conclut-il.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top