Il était une fois un Diable : Paul De Mesmaeker

Football |

En cette année 2022, Proximus Pickx vous propose une nouvelle série consacrée aux Diables Rouges qui n’ont pas vraiment marqué l’Histoire. Internationaux le temps d’une poignée de sélections, ils figurent tout de même dans le grand livre de notre équipe nationale. Focus cette fois-ci sur Paul De Mesmaeker.

De Pickx

Partager cet article

Les Diables Rouges regorgent de joueurs qui ont construit une belle carrière en club leur permettant d’honorer une petite cap en équipe nationale. Paul De Mesmaeker en fait notamment partie. À 18 ans, De Mesmaeker, originaire de Liedekerke, a fait ses débuts avec le RWDM, une équipe où figurait notamment le nom de l'ancien Soulier d'or Johan Boskamp. En 1986, il a quitté la RWDM, en difficulté financière, pour rejoindre le KV Malines de Aad de Mos où il écrira l’histoire.

Eden Hazard du Aldi

Les prix qu'il a remportés avec le KaVé ne sont pas négligeables : De Mesmaeker faisait partie de l'équipe qui a soulevé la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe en 1988 contre l'Ajax. De Mesmaeker a débuté sur le banc, mais a remplacé Pascal De Wilde après l'heure de jeu. Lors de la Supercoupe d’Europe contre le PSV, en février 1989, il a eu un rôle plus important. Il a fait vivre un enfer à Eric Gerets, qui n’était pourtant pas n’importe qui.

"Paul De Mesmaeker a joué huit ans avec Malines, il n'était pas un vrai titulaire, mais de temps en temps il avait son jour. Et contre le PSV, il a connu une telle journée. Il était le Eden Hazard du Aldi, pour ainsi dire. Il pouvait faire des passes à gauche et à droite, était rapide, avait les deux pieds sur terre et avait une bonne passe de temps en temps", a déclaré un jour le célèbre commentateur flamand Frank Raes à son sujet.

De Mesmaeker ne parviendra cependant jamais à tirer le meilleur parti de sa carrière. Ralenti par des blessures et six opérations du genou, il a été contraint de rejoindre Cappellen FC, en troisième division, en 1994. Il a ensuite joué pour Liedekerke FC, le SK Lombeek et le club fusionné SK Lombeek-Liedekerke. "Après ma déchirure du ligament croisé à Anderlecht, les blessures se sont accumulées. Ma vitesse a diminué et ces blessures ont également affecté ma confiance en moi. Pourtant, je regarde en arrière sans regret, j'ai continué à jouer au football jusqu'à l'âge de 35 ans", déclare De Mesmaeker.

Vendeur sur le marché

Les nombreuses blessures subies par De Mesmaeker et le fait qu'il ait souvent dû se contenter d'une place de remplaçant pendant les années fastes de Malines ont contribué à ce que l'ailier ne devienne pas un pion permanent des Diables Rouges. Le 11 novembre 1987, il a joué son premier et unique match international pour les Belges. Lors de la rencontre de qualification pour l’Euro 88 contre le Luxembourg, qui a été remporté 3-0, De Mesmaeker a disputé l'intégralité des 90 minutes.

Après sa carrière, De Mesmaeker a réussi à garder les pieds sur terre et est passé sans effort à une vie professionnelle normale. Entre-temps, il est devenu vendeur de vêtements pour femmes sur les marchés depuis près de 25 ans. Si vous voulez voir De Mesmaeker au travail, vous devez vous rendre sur les marchés de Grammont, Tirlemont, Brakel, Puurs et Montaigu.

Fan de notre série ? Retrouvez l’histoire de Didier Quain.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top