Il était une fois un Diable : Didier Quain

Football | En cette année 2022, Proximus Pickx vous propose une nouvelle série consacrée aux Diables Rouges qui n’ont pas vraiment marqué l’Histoire. Internationaux le temps d’une poignée de sélections, ils figurent tout de même dans le grand livre de notre équipe nationale. Focus cette fois-ci sur Didier Quain.

De Pickx

Partager cet article

Dans cette série, nous avons souvent retracé le parcours de joueurs qui n’ont porté qu’une seule fois le maillot des Diables Rouges. Mais Didier Quain, lui, n’aura même jamais eu le luxe d’évoluer en noir-jaune-rouge. Le milieu de terrain, qui a surtout fait parler de lui dans les années 80 et 90, n'a été appelé qu'une seule fois en équipe nationale sans recevoir la moindre minute de jeu. 

Un trophée avec le RFC Liège


Didier Quain naît le 15 décembre 1960 à Tournai. Dès son plus jeune âge, il apparaît clairement qu’il possède un don pour le football. À l'âge de 10 ans, il s’engage à l'US Tournai, avant de passer au KV Courtrai neuf ans plus tard. À l’époque, Quain est découvert par les Flandriens alors qu’ils sont venus observer un autre joueur. Mais le Tournaisien joue le match de sa vie et se voit accorder une chance à Courtrai.

Quain s’épanouit en Flandre occidentale. Il y reste jusqu'en 1986, lorsque plusieurs grands clubs comme le Standard et le Club de Bruges lui font les yeux doux. Quain, cependant, décide de rejoindre le RFC Liège. "Je voulais aller dans un club réputé du sud du pays et le discours de Robert Waseige m’a convaincu”, a expliqué plus tard l’ancien joueur à la DH Les Sports+. Ce fut un choix gagnant pour Quain, qui devient vice-champion, remporte la Coupe de Belgique en 1990 et dispute plusieurs matchs européens avec Liège.

Une blessure au genou

Après sa période avec les Sang et Marine, Quain joue pour des clubs comme Seraing, Visé et Hannut. Par la suite, il se consacre au métier d'entraîneur dans les divisions inférieures du football wallon. Il a également travaillé pendant plusieurs années comme conseiller et scout pour l’Union belge de football.

Malgré une belle carrière dans son propre pays, Quain n'a pas réussi à s’imposer au niveau international. Avec les Diables Rouges, il n’a été sélectionné qu'une seule fois, pour un match amical contre les Pays-Bas en 1987. “Je n’avais pas joué”, a-t-il un confié. “On m’avait dit que je serais rappelé mais j’ai été blessé au genou alors j’ai été écarté quelques mois des terrains. On ne m’a plus jamais recontacté.”

Fan de notre série ? Retrouvez également l'histoire de Geert Emmerechts.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top