NAVI exclut son capitaine Boombl4

Esports | L’organisation ukrainienne NAVI a annoncé ce samedi qu’elle avait exclu son joueur et capitaine de la formation CS:GO, Kirill "BoombI4" Mikhailov. Une exclusion aux motifs politiques, et qui met sans aucun doute une pression supplémentaire sur les joueurs russes évoluant toujours au sein de l’équipe. 

De Proximus

Partager cet article

Certains diront que c’est une décision qui pouvait être largement anticipable au vu des récentes déclarations de certains joueurs de l’effectif. En effet, il était clair que le Major PGL d’Anvers, remporté par FaZe Clan, était la dernière compétition disputée par la formation NAVI avec la composition qu’on lui connaissait depuis plusieurs mois. Une prédiction que l’organisation a confirmé ce samedi en fin d’après-midi, dans un communiqué aussi froid que bref.

Six lignes, c’est tout ce qu’il aura fallu à la structure pour remercier celui qui aura dirigé l’équipe vers plusieurs titres majeurs, dont le Major PGL de Stockholm et la troisième saison de l’Intel Grand Slam. À compter de ce 28 mai 2022, le capitaine et IGL de l’équipe, Kirill "BoombI4" Mikhailov ne fait en effet plus partie de l’effectif NAVI. “Cette décision est liée à des risques élevés concernant la réputation du club, et elle n'est pas liée à ses résultats dans le jeu.” explique le communiqué. 

Une annonce qui prend ses racines dans l’invasion de l’Ukraine par les forces armées russes le 28 février dernier. Pour rappel, si NAVI est bel et bien une organisation ukrainienne, elle compte dans ses rangs plusieurs joueurs russes, à l’image de Denis "electroNic" Sharipov, Ilya "Perfecto" Zalutskiy et jusqu’à tout récemment, Boombl4. Dès le début du conflit, le club avait manifesté son soutien au gouvernement Ukrainien. Le président de NAVI, Yevhen Zolotarov, avait d’ailleurs déclaré vouloir arrêter toute collaboration avec des personnes payant leurs taxes en Russie. Une déclaration qui intimait indirectement les joueurs russes à déménager hors du territoire russe. 

Et c’est ici que les Romains s’empoignèrent. Boombl4 étant russe, il était évidemment concerné par cette déclaration. Seulement, ce dernier est marié avec une influenceuse russe connue sous le pseudo LiQueen, et ce serait apparemment le comportement de cette dernière qui aurait, entre autres, posé problème. Suite à la déclaration de Zolotarov, cette dernière déclare sur les réseaux sociaux qu’elle demande le divorce, invoquant une incompatibilité, très certainement liée aux demandes du club. Si l’annonce n’est pas commentée par la suite, et n’a pas été concrétisée, elle marque la première grosse tâche au tableau du couple. 


Capture d'écran du profil Instagram de LiQueen

Car LiQueen ne s’arrête pas là. Le 5 avril, cette dernière poste une photo sur son compte Instagram sur laquelle elle apparaît le visage grimé aux couleurs du drapeau russe. Si la photo semble explicite, la légende qui l’accompagne l’est encore plus : “J’adore la Russie” peut-on notamment lire en dessous du cliché. Si Boombl4 s’exprimera sur Telegram quelques jours avant le Major d’Anvers pour tenter de désamorcer la situation, le mal est pourtant fait, et ce dernier ne semble pas prêt à déménager hors du territoire russe. 

Alors qu’aucune confirmation officielle n’a été faite concernant les raisons de cette éviction, elles semblent plutôt claires au vu de la saga qui entoure le couple de Boombl4 depuis maintenant près de 2 mois. Aucune communication n’a cependant été faite concernant electroNic et Perfecto, dont le destin est plus qu’incertain au sein du roster.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top