MSI 2022 : Pas de titre pour Faker et T1, battus par RNG

League of Legends | L’équipe chinoise des Royal Never Give Up s’est imposée ce samedi au terme d’une rencontre plus que disputée face aux Coréens de T1 lors de la grande finale du Mid-Season Invitational 2022. Faker et ses coéquipiers se sont inclinés après cinq manches tendues, laissant filer un troisième titre dans la compétition. 

De Proximus

Partager cet article

C’est un réel affrontement entre titans qui s’est déroulé ce samedi matin, à l’occasion de la finale du Mid-Season Invitational 2022. De plus en plus remise en question par la communauté, que ce soit par la place qu’elle occupe dans le calendrier ou encore vis-à-vis de son format, la compétition rassemble chaque année les champions des différentes ligues majeures de League of Legends. 

Et pour la grande finale de cette année, c’est un casting plus que solide qui avait fait le déplacement, ou presque… D’un côté, les T1, équipe qu’on ne présente plus tant elle a brillé sur la scène internationale, avec trois titres mondiaux. La formation était repartie avec le trophée du MSI en 2016 et en 2017. En face d’eux, les représentants chinois de Royal Never Give Up, eux aussi victorieux par deux fois dans le tournoi, en 2018 et en 2021. Les chaises des chinois sont pourtant restées vide dans le studio situé à Busan et aménagépour l’occasion. Les champions de LPL disputaient en effet la rencontre depuis la Chine, afin de respecter les mesures de confinement mises en place par le gouvernement. 


© Riot Games 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le match fut à la hauteur des espérances du public. En plus d’individualités flamboyantes, les deux équipes ont fait preuve d’un jeu collectif qu’il est parfois compliqué de saisir, même avec plusieurs années de jeu derrière soi. Placées à égalité après avoir remporté chacune deux parties, les deux formations étaient renvoyées sur la Faille de l’Invocateur pour une ultime partie qui couronnerait l’une d’entre elles

Une cinquième partie au cours de laquelle les RNG appliquaient directement une belle pression sur leurs adversaires, en s’offrant notamment un premier kill sur le support Keria, suivi quelques secondes plus tard d’un autre kill sur la superstar Faker. Une situation de confort dans laquelle on ne veut pas voir des adversaires comme les RNG se placer si tôt dans le match. 

Grâce à ce bel avantage gratté en début de partie et un excellent contrôle de la carte, les RNG s’adjugeaient très rapidement des multiples objectifs neutres qui se présentaient à eux, face à des T1 dont la composition manquait cruellement de moyens d’engage. Il n’en fallait pas plus pour que les champions de LPL se placent aux commandes de la partie. Après seulement 25 minutes, ces derniers faisaient tomber le Nexus adverse. 

C’est donc un troisième titre en MSI que les RNG viennent de s’offrir ce week-end, et qui promulgue Ming et Wei au titre de seuls joueurs au monde à s’être adjugé du trophée par trois fois. Un troisième titre acquis au cours d’une finale qui fut sans surprise la rencontre la plus suivie du tournoi. En effet, le site spécialisé Esports Charts a recensé durant le match un pic d’audience de 2 194 104 spectateurs, faisant de l’édition 2022 du MSI la quatrième compétition la plus suivie de l’histoire compétitive de League of Legends, après les Worlds de 2019, 2020 et 2021. 

Une chose est sûre. Si cette finale nous a offert du League of Legends de haut niveau, elle nous a surtout rappelé l’écart de niveau considérable qui sépare l’Occident et l’Asie. Un écart qui semble se creuser à nouveau alors qu’on le pensait réduit depuis plusieurs années, et qui n’est pas de bonne augure pour les Worlds à venir…

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top