Les déplacements en D1B 2022/2023 : entre 3,4 et 307 km

Challenger Pro League | Avec la promotion de Dender EH, le dernier participant à la prochaine saison de D1B est connu. Le club de Denderleeuw occupe une position assez centrale sur la carte du pays, ce qui est assez commode pour les fans adverses qui voudront suivre leur équipe en déplacement cette année. Pour le reste, certains supporters pourront se déplacer à pied, tandis que d'autres devront effectuer un voyage de 300 km...

De Tagtik

Partager cet article

C'est la Flandre orientale qui sera la mieux représentée lors de la prochaine saison de D1B avec trois clubs: Waasland-Beveren, le KMSK Deinze et Dender EH. Privé de Mouscron, le Hainaut n'a plus aucun représentant en D1B. Les provinces de Namur, le Brabant flamand et le Brabant wallon n'ont toujours pas d'équipe en D1B. La Région de Bruxelles aura deux équipes dans la compétition. 

Flandre Occidentale: Club NXT
Flandre Orientale: Waasland-Beveren, SK Deinze, Dender EH
Province d'Anvers: Beerschot, Lierse-Kempenzonen
Limbourg: Lommel SK, U23 KRC Genk
Liège: U23 Standard
Luxembourg: RE Virton
Bruxelles: RWDM, U23 RSC Anderlecht

Les fans du RWDM et les supporters des U23 d'Anderlecht auront à faire le plus court déplacement de la série. Entre le Lotto Park (ou devraient jouer les U23 mauves) et le Stade Edmond Machtens, il y a à peine 3,4 km.

Les fans du Beerschot et de Waasland-Beveren pourront éventuellement rendre visite à leurs voisins à vélo. Entre le Stade Olympique et le Freethiel, la distance est de 16,3 km.

Pour les fans du Club NXT et du RE Virton, le déplacement à vélo sera réservé aux cyclistes très aguerris. Entre le Stade Yvan Georges et 'The Nest' Schiervelde (où le Club NXT évoluer à domicile), il faut compter pas moins de 307 bornes! Dans des pays comme la France, l'Allemagne, l'Espagne, ou l'Angleterre, ce serait un déplacement relativement court. En Belgique, on fait difficilement plus long...

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top