Courtois et Hazard rêvent de rejoindre Origi au palmarès

UEFA Champions League | Si Divock Origi est blessé dans le camp de Liverpool, Thibaut Courtois et Eden Hazard pourraient rentrer dans le cercle très restreint des joueurs belges vainqueur de la Ligue des Champions de football ce soir (21h00) à l'issue de la finale de l'édition 2022 entre Liverpool et le Real Madrid au stade de France à Paris.

De Belga

Partager cet article

Thibaut Courtois avec l'Atlético Madrid en 2012, et Eden Hazard avec Chelsea en 2013 et 2019 ont bien remporté l'Europa League mais pas encore la Ligue des Champions. Une occasion manquée par le gardien des Diables Rouges en 2014 avec l'Atlético Madrid battu en finale par le Real.

Une occasion manquée aussi par Kevin De Bruyne l'an dernier avec Manchester City face à Chelsea.

En remportant la Ligue des Champions avec Liverpool en 2019 - victoire 2 à 0 sur Tottenham à Madrid - Divock Origi - auteur d'ailleurs de l'un des deux buts - avait rejoint Eric Gerets (PSV) et Daniel Van Buyten (Bayern Munich) comme Belge ayant gagné la finale de la C1.

Van Buyten n'avait pas joué la finale en 2013 mais bien plusieurs matchs durant cette compétition dont le quart de finale aller contre la Juventus et la demi-finale retour contre le FC Barcelone.

Simon Mignolet n'est pas officiellement vainqueur avec le Liverpool de 2019 car le gardien belge n'a disputé aucune minute durant la campagne européenne. Même chose pour Thomas Vermaelen en 2015 avec le Barça.

Raymond Goethals est lui le seul entraîneur belge à avoir soulevé cette "Coupe aux grandes oreilles", comme il l'avait baptisée, avec Marseille en 1993.

En 2019, Origi était en outre devenu le deuxième joueur belge buteur en finale de la Ligue des Champions après Yannick Carrasco, qui avait marqué avec l'Atlético Madrid contre le Real en 2016.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top