Les Diables veulent poursuivre leur invincibilité de 25 ans contre les Pays-Bas

Diables Rouges | Ce vendredi 3 juin, un derby à l'ancienne attend nos Diables rouges. Ils rencontrent en effet les Pays-Bas dans le cadre de la Ligue des Nations. Dans un stade Roi Baudouin à guichets fermés, Roberto Martinez espère voir une nouvelle performance de haut niveau de ses troupes face à une nation prestigieuse.

De Proximus

Partager cet article

La Belgique a rencontré pas mal de difficultés l'année dernière. Lors du dernier match de la Ligue des Nations et de l'Euro, ils ont perdu à deux reprises contre des pays de premier plan comme la France et l'Italie. Les critiques ont été vives dans la presse, mais depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, et une saison vient également de s'écouler. Mais avant de partir en vacances, les joueurs belges vont terminer leur saison avec quatre rencontre de Ligue des Nations. Le match au sommet contre les Pays-Bas est le premier match de cette série. Il sera suivi par un duel face à la bête noire des Belges, le Pays de Galles et la Pologne (deux fois). Il est déjà certain que Roberto Martinez jouera avec ses cadors contre les Pays-Bas, même s'il a sélectionné plus de 30 joueurs dans sa sélection.

Hazard titulaire ?

Chez les Diables Rouges, seul Jérémy Doku est absent. Il faut surtout s'attendre à ce que Roberto Martinez fasse des choix. Arthur Theate aura-t-il une nouvelle chance en défense ? Ou l'entraîneur optera-t-il pour Dedryck Boyata voire Jason Denayer ? Au milieu de terrain, Martinez devra également choisir entre Hans Vanaken et Youri Tielemans, et tout le monde attend avec impatience le retour d'Eden Hazard. Il semble enfin être à nouveau en pleine forme, mais reste à voir s'il saura se montrer à son niveau.

Pour des jeunes comme Loïs Openda, Wout Faes et Amadou Onana, une place dans le onze de base ne semble pas encore constituer une option. Mais connaissant Martinez, ils obtiendront certainement du temps de jeu lors de ces quatre matchs de Ligue des Nations.

Les Diables invaincus depuis 1997

Les Pays-Bas ont fait des progrès ces dernières années. Après quelques années sombres, au cours desquelles ils ont manqué deux tournois majeurs, l'espoir renaît dans le pays. Louis van Gaal sera remplacé par Ronald Koeman après la Coupe du monde 2022, mais il voudra évidemment d'abord gagner le choc contre la Belgique. En 2012, les Diables s'étaient imposés 4-2 contre leurs voisins du Nord au stade Roi Baudouin. C'était alors le début d'un belle aventure pour les Belges.

Aux Pays-Bas, les Oranje espèrent pouvoir prouver qu'ils sont capables d'assurer l'avenir de leur sélection. Avec Memphis Depay, Frenkie de Jong (tous deux du FC Barcelone), Virgil van Dijk (Liverpool), Nathan Aké (Manchester City), Denzel Dumfries et Stefan de Vrij (tous deux de l'Inter) et Matthijs de Ligt (Juventus), ils ont beaucoup de joueurs qui jouent au plus haut niveau européen. Il sera également intéressant de voir si Noa Lang (Club de Bruges) recevra du temps de jeu contre les Diables rouges.

La Belgique est actuellement deuxième au classement FIFA, tandis que les Pays-Bas sont dixièmes. Thibaut Courtois, Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku et Eden Hazard voudront montrer, à domicile, qu'ils n'ont pas encore l'intention de passer la main aux Néerlandais. Pour ces derniers, une victoire ferait le plus grand bien, car le dernier succès contre les Diables Rouges remonte déjà à 1997.

Regardez Belgique - Pays-Bas ce vendredi 3 juin à 20h25 sur RTL TVI où que vous soyez via Pickx.be ou l'application Proximus Pickx. Vous l'avez raté ? Pas d'inquiétude, avec TV Replay vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard et via le site ou l'application jusqu'à 7 jours plus tard quand vous le souhaitez.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top