Les légendes d'ABBA passent "le relais" avec un concert d'avatars dernier cri

Musique | La jeunesse éternelle grâce au numérique: ABBA lance vendredi à Londres une série de concerts d'avatars numériques dernier cri, qui vont "prendre le relais" des quatre septuagénaires du groupe culte suédois.

De Belga

Partager cet article

"On a mis nos coeurs et nos âmes dans ces avatars et ils vont prendre le relais", dit à l'AFP Björn Ulvaeus, un des membres du quatuor scandinave rencontré à Stockholm en amont de la première.

Après près de quatre décennies de silence et de séparation de fait, ABBA avait sorti en novembre un nouvel album ("Voyage"). Les rois et reines du disco avaient aussi annoncé la construction d'une salle spéciale à Londres pour un show numérique préparé depuis des années avec des experts en effets spéciaux.

Si ce sont bien les voix actuelles d'Anni-Frid, Björn, Benny, et Agnetha (acronyme "ABBA") que l'on entendra, ce ne sont pas eux en chair et en os que l'on verra sur scène mais quatre "ABBAtars" diffusés en hologramme, représentant les membres du groupe avec leurs visages de 1979.

Après d'autres expériences mitigées de concerts d'hologrammes d'artistes disparus ou trop fatigués, les quatre espèrent avoir cette fois trouvé la clé pour passer l'émotion.

"C'est l'un des projets les plus audacieux qui ait jamais été fait dans le secteur de la musique", estime Björn Ulvaeus, qui a composé l'essentiel des plus grands succès du groupe avec son compère Benny Andersson.

"Comment le public va l'accueillir, je n'en ai aucune idée, mais je crois qu'ils vont ressentir une puissance émotionnelle des avatars, qu'ils vont les voir comme des vrais gens", dit celui qui à 77 ans est le plus âgé des ABBA.

Les mouvements des septuagénaires ont été captés en studio pour les reproduire sur scène.

Si les avatars doivent parfois apparaître vêtus des légendaires tenues seventies emblématiques d'ABBA, ils seront aussi habillés avec des combinaisons futuristes, à en croire les bande-annonces du concert.

Dans une salle de 3.000 places dans l'est de Londres (la "ABBA Arena"), des concerts sont prévus sept jours sur sept jusqu'à début octobre.

"Je ne sais pas pour les autres mais en ce qui me concerne, j'étais plus stressé il y a un mois qu'aujourd'hui. Maintenant je sais que nous avons fait de notre mieux", confie Björn.

Les quatres avatars ont été développés en collaboration avec une société d'effets visuels de George Lucas, réalisateur de la saga Star Wars.

A Londres, les spectacteurs auront droit à une heure et demi de concert - avec une dizaine de musiciens eux bel et bien présents.

Mais revoir ABBA sur scène en vrai ou sortir un nouvel album n'est pas prévu.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top