Hayter remporte la 2e étape du Tour de Norvège et finit le travail de son équipe, Evenepoel perd la tête

Cyclisme | Tenant du titre, Ethan Hayter (INEOS-Grenadiers) a remporté mercredi la 2e étape du Tour de Norvège, marquée par des bordures. Après 123,8 kilomètres entre Ulvik et Geilo, le Britannique s'est imposé devant le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma) et le Norvégien Tobias Johannessen (Uno-X), nouveau leader. Aaron Van Poucke (Sport Vlaanderen-Baloise) a terminé 7e et premier Belge.

De Belga

Partager cet article

Vainqueur de la première étape mardi, Remco Evenepoel était présent dans le groupe de tête mais a perdu son maillot orange de leader du général au jeu des bonifications. Il est désormais 3e, dans le même temps que Hayter, avec une seconde de retard sur Johannessen.

Sous l'impulsion de l'équipe INEOS-Grenadiers, le peloton, balayé par le vent, a éclaté en plusieurs morceaux. C'est finalement un groupe d'une vingtaine de coureurs qui s'est présenté sous la flamme rouge.

Hayter, 23 ans, s'est montré beaucoup plus véloce que ses adversaires afin de décrocher la 14e victoire de sa jeune carrière, la 4e cette saison.

La bagarre continuera jeudi avec l'étape-reine, un parcours de 175,8 km entre Gol et Stavsro qui propose deux ascensions (2e et 1e catégorie) avant la montée finale (12 km avec une pente allant jusqu'à 16,8 %) qui pourrait s'avérer décisive pour la victoire finale

Cette 11e édition du Tour de Norvège s'achèvera dimanche à Stavanger, où le successeur de Hayter sera connu. Jamais un Belge n'est monté sur le podium final.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top