La Premier League approuve le rachat de Chelsea par le consortium dirigé par Todd Boehly

Premier League | La Premier League a approuvé le rachat de Chelsea par le consortium Todd Boehly/Clearlake. La ligue anglaise l'a annoncé mardi dans un communiqué, précisant que l'achat "reste soumis à la délivrance par le gouvernement de la licence de vente requise et à la réalisation satisfaisante des dernières étapes de la transaction".

De Belga

Partager cet article

Dans son communiqué, la Premier League explique que son conseil d'administration a appliqué le "test des propriétaires et des administrateurs de la Premier League (OADT) à tous les administrateurs potentiels et a entrepris les vérifications nécessaires".

Chelsea va maintenant "travailler avec les gouvernements concernés pour obtenir les licences nécessaires à la réalisation du rachat", précise encore la Premier League.

Le groupe qui va racheter le vainqueur de la Ligue des Champions 2021 est dirigé par Todd Boehly, copropriétaire de l'équipe de baseball des Los Angeles Dodgers. Il se compose aussi de Mark Walter, copropriétaire avec lui des Dodgers, du milliardaire suisse Hansjoerg Wyss et de la société d'investissements américaine Clearlake Capital.

Ce consortium va débourser 4,25 milliards de livres (4,96 milliards d'euros) pour racheter les 'Blues', selon le communiqué publié par le club le 7 mai dernier.

Le patron de Chelsea, le russe Roman Abramovitch, a mis le club en vente en mars, quelques jours avant qu'il ne soit visé par des sanctions britanniques dans le sillage de l'invasion de l'Ukraine par la Russie lancée le 24 février.

A l'issue d'un long processus d'enchères impliquant plusieurs groupes, c'est celui de M. Boehly et de ses partenaires investisseurs qui a été choisi par la banque new-yorkaise Raine Group, qui supervise la vente.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top