Les Vikings du Metal Opeth répondent présents au Graspop

Graspop Metal Meeting |

Pour la tournée de leur trentième anniversaire, les Suédois seront présents au rendez-vous metal Graspop. Pour la sixième fois, ils se déchaîneront à Dessel et présenteront leur Death metal progessif et son évolution grâce à un setlist déterminé directement par leurs fans. Ils seront sur scène en Belgique le 18 juin prochain. 

De Proximus

Partager cet article

Au début des années 90, le guitariste et chanteur Mikael Akerfeldt rejoint le groupe du guitariste David Isberg appelé Opet en tant que bassiste. La formation disposant déjà d’un bassiste rencontre de fortes tensions. Laissant derrière eux, David et Mikael, les autres membres décident de rebâtir de nouvelles bases tandis que les deux autres conservent le nom d’Opet et y rajoutent un ‘h’. Malgré ces problèmes en début de carrière, ils n’éprouvent pas tellement de difficulté à former un nouveau groupe avant que David lui-même quitte le groupe en 1992. De la formation initiale, il ne reste plus que Mikael Akerfeldt. 

Depuis leur création, le style d’Opeth est bien ancré dans la tradition heavy metal. Débutant dans un registre black metal avec des mélodies folkloriques et des chants gutturaux de death metal. Mais au fur et à mesure de son changement de membres aux influences très diverses ( telles que le Death, le Black, le Heavy, le Rock, le Jazz ou le Folk), le groupe flirte de plus en plus vers le rock progressif des années 70. Le résultat donne alors un cocktail de contrastes forts entre des passages calmes, semi-acoustiques aux voix apaisantes qui dégénèrent en riffs percutants ponctués de cris perçants à vous retourner l’estomac. 


Le grand tournant

Dès la sortie de leur premier album ‘Orchid’ sous l’influence d’Ihsahn du groupe Emperor, l’originalité musicale des Suédois se fait entendre. Ils deviennent les portes-drapeaux du genre Death Progressif et Mélodique. Un style qu’ils ont abandonné avec la sortie de leur dixième album ‘Heritage’ en 2011. Leur musique est alors tournée vers un rock à mi-chemin entre psychédélique et progressif, voire plus jazz et folk. Même si le son est moins lourd qu’avant, l’ambiance et les sonorités des mélodies sont typiques d’Opeth. Après ‘Damnation’ en 2003, il s’agit du deuxième album sans rugissements et rythme explosif.

Les disques qui suivront emprunteront la même voie progressive abandonnant la formule habituelle du Death Metal. ‘Pale Communion’ (2014)  et ‘Sorceress’ (2016) continuent d’explorer les nouvelles horizons offertes par ‘Heritage’. Leur dernier chef d’oeuvre ‘In Cauda Venenum’ (2019) montre encore une fois à quel point les metalleux se distinguent des autres du genre par leurs grande maîtrise musicale. En plus d’associer différents styles ensemble, ils ont des compositions plus sophistiquées. Sans parler des paroles beaucoup moins violentes que leurs compères. Ils tournent les thèmes de la beauté et de la souffrance en poésie lyrique. Malgré leur talent, certains anciens fans pourraient rouspéter à cause de la direction musicale des nouvelles chansons du groupe. Mais ne vous inquiétez pas Opeth ne renie pas ses origines car pendant leurs concerts il y en a pour tout le monde. Ils mélangent leur ancien et nouveau répertoire. 




Opeth sera en concert le 18 juin prochain au Graspop Metal Meeting. Infos et tickets à consulter sur le siter de l'évènement. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top