Un page se tourne à Mons-Hainaut avec la retraite de Justin Cage

Basket |

Ce mardi, Mons-Hainaut reçoit Feyenoord lors de la 2ème manche des 16ème de finales des BNXT League Playoffs. Une soirée qui devrait être chargée en émotion et où sera fêté le futur retraité, Justin Cage. 

De Proximus

Partager cet article

Mons-Hainaut n’a pas tremblé du côté de Feyenoord lors de la manche aller de ces 16e de finales des BNXT League playoffs où sont mélangées équipes belges et néerlandaises. Les Hennuyers l’ont emporté 72-74 et ne devront donc pas perdre par plus de deux points lors du match retour de ce mardi. "Même si nous avons assez bien réussi face à cette équipe lors de la phase cross-border de la compétition (76-67 le 25 mars et 54-73 le 16 avril), nous nous devons de prendre cette rencontre très au sérieux. D’autant que l’adversaire n’a plus rien à perdre", explique Vedran Bosnic, le coach de Mons, dans La Province.

Les adieux à Justin Cage

La soirée de ce mardi sera spéciale à Mons où Justin Cage, emblématique capitaine des Renards, sera célébré. En effet, après treize années passées au service de Mons-Hainaut, l’Américain a décidé de prendre sa retraite. "Il a été un exemple de professionnalisme pour tout le monde. Afin de le remercier, Mons-Hainaut lui dédiera le match du mardi 24 mai (20h) contre Feyenoord. Cette rencontre sera l’occasion parfaite de célébrer l’ailier américain et son immense carrière au sein de notre club au travers de différents événements et animations. Au cours de ces treize années, Justin Cage a marqué l’histoire du club et vécu plusieurs moments phares, avec notamment la victoire en Coupe et SuperCoupe de Belgique en 2011, mais aussi plusieurs finales de playoffs en 2013, 2015, 2020 et 2021. Le numéro 8 restera gravé à jamais dans le cœur des supporters et dans l’histoire du club", annonce le club dans un communiqué.

Après une pige à Liège, Justin Cage avait rejoint Mons en 2009 et n’avait plus quitté le club depuis. Prendre cette décision n’a pas été facile mais l’ailier américain veut remettre la famille au centre de sa vie qu’il a dédiée jusque maintenant au basket. "Ma fille aînée est en âge de scolarité et je n’ai pas envie de la perturber avec mon activité professionnelle. La deuxième raison vient du fait que ma maman connaît quelques petits problèmes de santé et je voudrais être plus souvent auprès d’elle. Enfin, mon corps continue à bien réagir, mais cela devient tout de même de plus en plus difficile. Je vais avoir 37 ans le 26 juin", précise-t-il dans La Province.

C’est une sacrée page qui se tourne donc du côté de Mons qui ne veut sans doute pas que cela s’arrête ce mardi entre son capitaine et le club. Si les Hennuyers se qualifient pour le tour suivant, ils seront opposés soit à Louvain, soit à Alost au quatrième tour des playoffs BNXT League.

Suivez le meilleur de la BNXT League, comme le duel entre Mons-Hainaut et Feyenoord ce mardi dès 19h45, sur Pickx+ Sports 1 avec l'option Pickx Sports de Proximus. Vous pouvez suivre l'actualité du basket sur Proximus Pickx.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top