Carlos Alcaraz, grand favori à la victoire finale à Roland-Garros ?

Sports | Tout le monde n'a d'yeux que pour lui. En un rien de temps, Carlos Alcaraz (ATP 6), la nouvelle pépite du tennis, s'est hissé au sommet de son sport et, par la même occasion, parmi les grands favoris de Roland Garros. Peut-il soulever le trophée 17 ans après le premier sacre de Nadal, et au même âge ?

De Proximus

Partager cet article

Sous l'aile de l'ancien numéro un mondial Juan Carlos Ferrero, qui a lui-même remporté Roland-Garros en 2003, Alcaraz a connu une excellente préparation avant la terre battue parisienne. À Monte-Carlo, il a d'abord dû s'incliner face à l'Américain Sebastian Korda (ATP 30) après un match en trois sets en seizième de finale, mais il a ensuite décroché la victoire finale aux tournois de Barcelone et de Madrid.

C'est surtout dans la capitale espagnole que le natif d’El Palmar a montré l’étendue de sa classe et de son talent, en battant consécutivement le roi de la terre battue Rafael Nadal (ATP 5), le numéro un mondial Novak Djokovic et Alexander Zverev (ATP 3). Ces performances valent au jeune joueur d’être considéré comme l'un des principaux favoris pour suivre les traces de son compatriote Nadal à Paris.

L'histoire se répètera-t-elle ?

Il y a un mois, Alcaraz intégrait, 17 ans jour pour jour après Nadal et au même âge, le top 10 du classement ATP. Une troublante coïncidence… Mais le jeune prodige pourrait aller encore plus loin s’il venait à remporter Roland-Garros cette année, comme Nadal l'avait fait en 2005. Ce dernier avait en effet soulevé à 19 ans le premier de ses 13 trophées Porte d'Auteuil.

Alcaraz se montrera-t-il à la hauteur des espoirs placés en lui, s'assurant ainsi déjà une place dans l'histoire du tennis ? Dimanche, il a facilement disposé de l'Argentin Juan Ignacio Londero (ATP 142) pour son premier match dans le tournoi, s’imposant 6-4, 6-2, 6-0 en un peu moins de deux heures de jeu.

Au deuxième tour, mercredi, le jeune Espagnol devra certainement un peu plus s’employer face à Albert Ramos-Vinolas (ATP 44). Au troisième tour, c’est selon toute vraisemblance une nouvelle confrontation avec Korda, son bourreau à Monte-Carlo, qui l'attend.

Si Alcaraz se qualifie, sa route vers une éventuelle finale sera semée d’embûches. Le joueur de 19 ans se trouve en effet dans la partie la plus difficile du tableau, aux côtés de joueurs comme Djokovic, Nadal et Zverev. Même s'il a montré à Madrid qu'il est capable, en quelques jours, de prendre la mesure du trio.

La chasse gardée de Nadal

Vaincre Nadal dans son jardin constituerait un fameux exploit. Depuis sa première victoire en 2005, le taureau de Manacor n'a été battu que quatre fois en 17 éditions. La légende du tennis suisse Roger Federer (ATP 47) et son compatriote Stanislas Wawrinka (ATP 264) se sont respectivement adjugé la Coupe des Mousquetaires en 2009 et 2015. En 2016 et 2021, c’est Djokovic qui a eu cet honneur.

Pour l'instant, Alcaraz n'a encore jamais dépassé le stade des quarts de finale d'un tournoi du grand chelem (US Open 2021). L'année dernière, il avait atteint le troisième tour de Roland-Garros, où l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 97) lui avait barré la route menant aux huitièmes de finale.

Suivez le Grand Chelem de Roland Garros en direct sur Tipik.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top