La célèbre journaliste d’investigation de la BBC Stacey Dooley débarque sur Tipik

Cinéma |

À partir de ce mardi 24 mai, Tipik diffuse les enquêtes de la célèbre journaliste d’investigation britannique Stacey Dooley. Mais savez-vous qui est cette présentatrice vedette de la BBC suivie par un million de followers sur Instagram ? Proximus Pickx vous la présente.

De Proximus

Partager cet article

Dès ce mardi 24 mai à 20h05, embarquez avec Stacey Dooley pour des enquêtes aux quatre coins du monde ! À raison de deux enquêtes par soirée, cette journaliste et présentatrice de la BBC s’invite en effet sur Tipik avec six épisodes exclusifs à découvrir les mardis soirs jusqu’au 7 juin. Cette célèbre journaliste d’investigation a réussi le pari d’intéresser une large audience à des enjeux cruciaux pour comprendre le monde d’aujourd’hui. Véritable figure médiatique de l’autre côté de la Manche, Stacey Dooley est encore méconnue chez nous. Nous l’avons découverte pour la première fois sur nos écrans en septembre dernier lors d’un reportage en Arkansas sur une entreprise d’armement tenue par une mère et son fils (à revoir sur Auvio). Proximus Pickx vous dit tout de l’incroyable ascension de l’une des personnalités les plus en vogue au Royaume-Uni.

Une journaliste d’investigation pas comme les autres

Stacey Dooley est sans aucun doute une journaliste d’investigation pas comme les autres. Cette britannique de 35 ans, originaire de Luton, est une véritable star dans son pays. Suivie par plus d’un millions de followers sur le réseau social Instagram, elle est une vedette branchée présente dans les tabloïds et adulée par les Londoniennes. Preuve en est, sa relation médiatisée avec son compagnon Kevin Clifton, un danseur avec qui elle a participé à l’émission ‘Strictly Come Dancing’.

La marque de fabrique de Stacey Dooley

Mais si ses enquêtes sont tant suivies et plébiscitées, c’est certainement grâce à la marque de fabrique de la journaliste, un heureux mélange de franc-parler et d'empathie. Même si elle ne partage pas les opinions de ses interlocuteurs, elle veille toujours à les écouter sans porter de jugement. Mais cela ne l’empêche pas d’être franche et directe dans ses interventions. Dans le reportage qu'elle consacre à l’entreprise d’armement, elle lance par exemple de but en blanc à la marchande d’armes « N’avez-vous pas l’impression de faire quelque chose de totalement immoral ? ». Mais comment cette jeune femme branchée au franc-parler est-elle parvenue à une telle renommée ?

L’histoire d’une véritable ascension

Stacey arrête l’école à 15 ans pour travailler dans un aéroport. L'adolescente est donc loin d'imaginer qu’un jour elle deviendra une star de la télévision. Après avoir répondu à une annonce dans le journal, elle est sélectionnée à 21 ans pour participer au documentaire ‘Blood, Sweat and T-Shirts’ dénonçant l’industrie du textile en Inde. À New Dehli, elle rencontre les familles victimes de cette industrie de la mode et en est émue aux larmes. Son interview sincère et cash ne passe pas inaperçue et, à son retour à Londres, la BBC lui propose d'animer sa propre émission, spécialement conçue pour elle.

Quinze ans plus tard, Stacey Dooley est une référence de la télévision britannique. Elle parcourt le monde entier à la rencontre d’enfants soldats, de femmes kamikazes, de constructeurs d’armes ou encore de survivalistes du fin fond des Etats-Unis. Ses investigations ont permis de mettre en lumière des enjeux cruciaux tels que le travail des enfants ou les injustices faites aux femmes. Son travail lui a d’ailleurs valu d’être faite Membre de l’Ordre de l’Empire britannique (MBE) en 2018.

Les survivalistes et l’industrie de la mode au programme de ce mardi

Dès ce mardi, dans son émission ‘Les investigations de Stacey Dooley’ (Stacey Dooley investigates’), la journaliste vous propose deux épisodes exclusifs. Dans le premier intitulé ‘Devrions-nous tous préparer la fin du monde ?’, elle enquête sur la communauté des « Preppers », ces 5% de la population américaine qui se préparent à la fin du monde. Qu'il s'agisse de troubles civils, d'une attaque de la Corée du Nord ou d'une catastrophe écologique, ils sont convaincus qu'un événement majeur va se produire et ils prennent leur sécurité personnelle en main. Stacey Dooley rencontre des « Preppers » de tous horizons, de l'élite de la Silicon Valley aux ouvriers d'usine, qui ne comptent plus sur le gouvernement pour assurer leur sécurité. Certains possèdent des bunkers souterrains, d'autres s'entraînent à la survie dans la nature et tous consacrent la majeure partie de leur temps libre à se préparer. 

Dans le deuxième épisode consacré aux ‘Secrets honteux de la mode’, Stacey enquête sur le véritable coût des vêtements, révélant comment la passion pour la fast fashion (mode rapide) constitue une menace majeure pour l'environnement. La plupart d'entre nous ignorent qu'à l'instar des industries du pétrole, du charbon et de l'huile de palme, l'industrie de l'habillement a un impact dévastateur sur l'environnement. Rien que l'année dernière, les consommateurs britanniques ont dépensé la somme astronomique de 47 milliards de livres sterling en nouveaux vêtements. Sans le savoir, ils sont donc parmi les principaux responsables de la contamination et de la pollution de l'eau. Dans son style franc et direct, Stacey Dooley met au défi les grandes marques de vêtements de changer leurs pratiques et de contribuer à sauver notre planète.

Retrouvez ‘Les investigations de Stacey Dooley’ dès ce mardi 24 mai à 20h05 sur Tipik, ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top