One day, one goal : la chevauchée fantastique d'Izquierdo contre le KV Courtrai

Football |

La saison 2015/2016 a été l'année de la confirmation pour José Izquierdo. Le dribbleur colombien a en effet joué un rôle crucial dans le sacre du Club de Bruges comme champion de Belgique après dix ans de disette. L'un des moments forts de cette saison magique a été son but miraculeux contre le KV Courtrai.

De Proximus

Partager cet article

José Izquierdo a débarqué en Belgique en 2014 en parfait inconnu. Le Club de Bruges l'avait découvert alors qu’il évoluait en première division colombienne et avait parié sur lui. Cela s’est vite avéré une bonne initiative car dès sa première saison sur la scène du football européen, Izquierdo s’est immédiatement montré efficace avec 15 buts et 7 passes décisives. L'année suivante, le vif ailier gauche s'est mué en bon passeur, un joueur capable d’influencer le cours des matchs avec ses accélérations et ses dribbles.

Il l'a également prouvé lors de la 21ème journée de la saison 2015/2016 sur la pelouse du KV Courtrai - un déplacement toujours délicat pour le Club brugeois. En ce 26 décembre 2015, jour du Boxing Day en Angleterre, Izquierdo a en effet offert un beau cadeau aux supporters brugeois présents au stade des Éperons d’or. À la 20ème minute, il reçoit le ballon près de la ligne médiane. Tout semble verrouillé mais le Colombien entame alors un dribble qui se termine dans les seize mètres de Courtrai, déconcertant Darren Keet, le gardien de but adverse, qui devra se retourner pour récupérer le ballon au fond de ses filets. Tel était le savoir-faire d’Izquierdo qui, avec ses tripes et sa créativité, sauva souvent le Club cette saison-là.


Soulier d'or et meilleur transfert

Pour Izquierdo lui-même, ce but fut libérateur après un début de saison difficile au cours duquel il s'était retrouvé à plusieurs reprises écarté de l’équipe. Car, comme beaucoup de joueurs talentueux, Izquierdo s'était vite révélé capricieux. Parfois trop individualiste ou indiscipliné mais face à son sourire ou à sa bonne humeur communicative, on lui pardonnait beaucoup. Ce n'est pas sans raison que ses coéquipiers et ses supporters l'appelaient « Joske ».

Après la pause hivernale, Izquierdo fit son grand retour sur les pelouses et, avec 3 buts et 3 passes décisives, il joua un rôle important dans le sacre du Club brugeois comme champion de Belgique. Après dix ans de disette, ce titre annonçait le grand retour des Blauw en Zwart comme équipe de premier plan dans le championnat de Belgique.
Izquierdo a encore évolué une troisième et dernière saison sous les couleurs brugeoises et a alors vu cette merveilleuse année 2016 couronnée d’un Soulier d'or.
Il bénéficie ensuite d’un très bon transfert en Premier League. En août 2017, il signe en effet un contrat avec Brighton qui l’achète 15 millions d'euros. Un record à l’époque pour un joueur brugeois.

Sujet aux blessures

Le Club de Bruges continue sur sa lancée, devenant encore champion de Belgique en 2018, 2020 et 2021. Cependant, le sort de « Joske » en Angleterre prend une autre tournure. Le dribbleur joue une première saison correcte en Premier League mais, à cause de blessures répétées, il disparait ensuite des terrains. En quatre saisons en Premier League, il ne joue que 48 matchs et marque seulement 5 buts. Son contrat ne sera pas renouvelé et « Joske » s'est donc retrouvé sans club l’été dernier.

C'est ainsi qu'on l’a revu à Bruges qui lui a donné une chance de se réhabiliter. Izquierdo a fêté son retour chez les Blauw en Zwart à la mi-octobre lors d'un match contre le KV Courtrai - l'équipe contre laquelle il avait marqué son but miraculeux six ans plus tôt. Tout un symbole, pensez-vous. Mais le Colombien n'ira pas beaucoup plus loin. Il n'a joué ensuite qu’un seul match, le 7 novembre contre le Standard. Par la suite, le Colombien n’a plus été sélectionné. À 29 ans, sa carrière de footballeur, marquée par des blessures, est pour l'instant à l'arrêt.

Fan de notre série ? Retrouvez Ivan Leko qui montre sa merveilleuse technique de frappe lors de la bataille des Flandres.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top