Dave Mattheus, nouveau coach des dames d'Anderlecht qui engage aussi Silke Vanwynsberghe

Scooore Super League | Après huit saisons et demie passées à La Gantoise, dont six à la tête des Ladies, Dave Mattheus sera le nouvel entraîneur d'Anderlecht la saison prochaine, a officialisé le club bruxellois jeudi.

De Belga

Partager cet article

Anderlecht vient de réaliser le double Coupe-Championnat sous la houlette de Johan Walem qui a décidé de ne pas prolonger son aventure et qui ne sera resté qu'une saison. L'ancien Diable Rouge aura mené les Anderlechtoises à leur 9e titre de championnes, le 5e d'affilée, et à une 11e Coupe de Belgique, la première depuis 2013.

Dave Mattheus, 37 ans, avait annoncé en décembre avoir besoin d'un nouveau challenge et qu'il quitterait La Gantoise à l'issue de la saison. Il peut s'enorgueillir d'avoir offert aux Gantoises leurs premiers trophées avec deux Coupes de Belgique (2017 et 2019), structurant le club et ajoutant deux titres avec les Espoires et un titre de vice-championnes avec les dames (2018). Cette saison, La Gantoise a disputé les Playoffs 2.

Dave Mattheus n'arrive pas seul. Il emmène avec lui Silke Vanwynsberghe, 25 ans, pilier de la défense centrale gantoise cette saison et capitaine de sa désormais ex-formation où elle aura joué six ans. Avec un contrat de deux ans, elle effectue aussi le trajet de Gand à Bruxelles et rejoint une ancienne coéquipière Marie Minnaert, une ex-joueuse de La Gantoise, qui évoluait depuis deux saisons à Club Bruges YLA cette saison et dont le passage à Anderlecht a été annoncé mardi.

Cette milieu de terrain de 23 ans a signé un contrat de deux ans et compte 23 sélections avec les Red Flames et figure dans la présélection d'Ives Serneels en vue de l'Euro organisé cet été en Angleterre et qui a débuté sa préparation à Tubize mercredi. Silke Vanwynsberghe, 7 sélections internationales, n'a, elle, pas été retenue.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top