Adebayo Akinfenwa veut finir sa carrière en beauté avec une montée en Championship

Football | Sunderland affronte les Wycombe Wanderers ce samedi (16h) à Wembley avec comme enjeu une montée en Championship. Les Black Cats trouveront sur leur route un certain Adebayo Akinfenwa qui, à 40 ans, espère quitter le football professionnel sur un ultime exploit.

De Proximus

Partager cet article

Peu d’attaquants de League One, le troisième échelon du football professionnel anglais, peuvent se targuer d’être connus à travers le monde. C’est pourtant le cas d’Adebayo Akinfenwa, l’emblématique buteur des Wycombe Wanderers. De par son physique impressionnant (1m80 pour 110 kilos) et atypique dans le monde du football, celui que l’on surnomme “la Bête” est devenu une figure culte du ballon rond au fil des années, bien aidé, notamment, par son statut de joueur le plus costaud du monde sur le très populaire jeu vidéo FIFA.

Un ultime exploit ?

Après avoir écumé les clubs anglais de troisième et quatrième division, le natif d’Islington, au nord de Londres, s’est installé à High Wycombe en 2016. Avec les Chairboys, Akinfenwa a tout connu ou presque : la montée en League One en 2018, la première de l’histoire du club en Championship deux ans plus tard puis la relégation la saison dernière. À 40 ans, l’attaquant d’origine nigériane est au-devant d’un ultime défi avec son club. Opposés à Sunderland en finale pour la montée à Wembley, les Wanderers tenteront d’accéder à nouveau à la deuxième division.

Même s’il a dû se contenter d’un faible temps de jeu cette saison, Akinfenwa, qui prendra sa retraite après cet ultime duel, veut s’en aller de la plus belle des manières avec une victoire samedi. Et si possible en disputant quelques minutes… "Jouer même dix ou deux sur cette pelouse sacrée pour ma dernière dans le monde professionnel, ce serait une belle fin à mon histoire, à condition que nous gagnions", a-t-il déclaré à la BBC.

"Sunderland, le club qui est une série Netflix"

Il n’est pas seul, au sein de son club, à désirer ardemment cette montée en Championship. Il y a une dizaine de jours, son président Rob Couhig s’est récemment fendu d’une longue déclaration destinée à inviter les supporters des Chairboys à acheter leur billet pour Wembley. L'homme fort du club n'a pas manqué, dans le même temps, de lancer une petite pique aux sympathisants de Sunderland.

"Nous savons que la dernière étape de ce voyage ne sera pas facile”, a déclaré Couhig. “Nous serons à nouveau les outsiders face à ceux qui ‘connaissent le football’, les supporters de l'équipe qui est une série Netflix tenteront de nous intimider avec leur plus nombreux fans. Mais ils ne connaissent pas Wycombe, sinon ils sauraient que lors du dernier match (en demi-finale contre le MK Dons, NDLR), les Wanderers ont encore dominé les tribunes et ce malgré les limitations imposées à la présence de nos supporters." De quoi galvaniser tous les sympathisants des Chairboys et déjà lancer le combat psychologique avec les Black Cats…

Suivez la finale des playoffs de la League One entre Sunderland et les Wycombe Wanderes ce samedi 21 mai, 16h, sur Eleven Sports 1, disponible dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top