Le retour des anciens (et nouveaux) festivals en mai

Festivals |

Pour de nombreux festivals, ce sera l'été de la rentrée après une pause de plusieurs années, mais pour deux festivals du mois de mai, l'édition 2022 est encore plus spéciale ! Rock Affligem est de retour après treize ans de silence radio et le CORE festival ouvre ses portes pour la toute première fois.

De Proximus

Partager cet article

Rock Affligem

Dans les années 1980, un barbecue annuel chez la famille Van Ransbeeck à Affligem a commencé à devenir incontrôlable. En 1989, il s'est transformé en un véritable festival qui s'est ensuite poursuivi pendant près de 22 éditions. Ces 13 dernières années, le festival n'a pas eu lieu, mais en 2022, il est de retour dans le complexe Bellekouter, dans la commune de Pajottenland. Le vendredi 20 mai, une affiche pleine de hip-hop bien de chez nous sera présentée ; le samedi 21 mai, on nous servira surtout de la pop et du rock belge.

Vendredi 20 mai, la formation hip-hop Stikstof, le rappeur et chanteur Glints, DJ Faisal et son frère Hakim Chatar, ainsi que la petite amie de ce dernier, Jolien Roets, sous le nom de Hakimm & J.ROOTS monteront sur scène. Après la fête du vendredi, le samedi 21 mai, c'est l'heure de headbanguer avec la violence des guitares de Rhea et DIRK. ou de contempler quelques légendes d'ici avec De Mens et De Kreuners. Compact Disk Dummies et School Is Cool sont entre autres, également au programme !

CORE Festival

Les vendredi 27 et samedi 28 mai, le magnifique parc d’Ossegem à Bruxelles accueillera le tout premier CORE festival, un lieu de rencontre entre l'art et des styles musicaux éclectiques. Sur quatre scènes différentes réparties dans le parc, des musiciens tels que Paul Kalkbrenner, SOHN, Mura Masa, Sylvie Kreusch, Jamie XX, Blackwave, Celeste et Stormzy se produiront de midi à minuit. Un mélange de noms établis et de talents émergents, tant belges qu'internationaux.

L'un des noms retentissants de cette impressionnante affiche est celui de la Belge Lous and the Yakuza, vendredi, qui est en quelque sorte la révélation belge de ces dernières années et qui a également fait une grande percée à l'étranger. Marie-Pierra Kakoma, 25 ans, a signé début de ce mois avec Roc Nation, la maison de disques cofondée par Jay-Z. Un beau succès, et ce, après une enfance mouvementée, où la guerre civile au Congo l'a obligée à fuir en Belgique alors qu'elle était toute petite. En 2005, elle a retrouvé son père au Rwanda, mais a ensuite décidé de rentrer en Belgique par ses propres moyens. Elle voulait y construire une carrière musicale, mais comme ses parents ne voulaient pas soutenir ses projets, elle s'est retrouvée à la rue.

Après avoir été obligée de dormir dans le studio de musique où elle a enregistré ses premières chansons, elle a été reprise en 2018 et a obtenu un contrat de disque. Nulle autre que Madonna s'est avérée être une fan et a posté une vidéo avec la chanson ‘Tout est gore’ en fond sonore sur Instagram. Une publicité de rêve pour Lous et les Yakuzas, qui a pu présenter la chanson au ‘Tonight Show with Jimmy Fallon’. Son premier album en 2020 l'a catapultée sur la scène internationale et maintenant qu'elle a signé avec Roc Nation, un été chargé l'attend, tant en Belgique qu'aux États-Unis. Lous and the Yakuza est le spectacle incontournable de cette saison des festivals !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top