Jacky Mathijssen rassemble 23 espoirs pour le dernier match contre l'Ecosse

Espoirs | Jacky Mathijssen a sélectionné 23 joueurs en vue de la dernière rencontre de qualifications pour l'Euro U21 2023 que la Belgique dispute contre l'Écosse le dimanche 5 juin à Saint-Trond. Le sélectionneur des Espoirs belges s'active en vue d'un rendez-vous pour lequel les Belges sont déjà qualifiés et qui se tiendra du 9 juin au 2 juillet en Roumanie et en Géorgie.

De Belga

Partager cet article

Jacky Mathijssen voit de ses joueurs, Amadou Onana (Lille) et Lois Openda (Vitesse), rejoindre le noyau des Diables Rouges.

Johan Bakayoko, Zeno Debast, Anthony Descotte, Roméo Lavia, Luca Oyen et Ilias Sebaoui sont les six nouveaux venus dans son effectif.

La Belgique, invaincue, comptabilise 19 points sur 21 et est assuré aussi de terminer en tête de son groupe qualificatif. L'Écosse est 4e de la poule avec 5 points en six rencontres et une seule victoire.

La sélection de Jacky Mathijssen:

Gardiens (3): Maxime Delanghe (PSV/P-B), Senne Lammens (Club Bruges), Maarten Vandevoordt (Racing Genk)

Défenseurs (6): Ameen Al-Dakhil (Saint-Trond), Zeno Debast (Anderlecht), Koni De Winter (Juventus/Ita), Marco Kana (Anderlecht), Fedde Leysen (PSV/P-B), Ignace Van der Brempt (RB Salzbourg/Aut)

Milieux de terrain (8): Othmane Boussaid (FC Utrecht/P-B), Roméo Lavia (Manchester City/Ang), Eliot Matazo (Monaco/Fra), Matisse Samoise (La Gantoise), Ilias Sebaoui (Beerschot), Hugo Siquet (Fribourg/All), Aster Vranckx (Wolfsburg/All), Anass Zaroury (Charleroi)

Attaquants (6): Anouar Ait El Hadj (Anderlecht), Johan Bakayoko (PSV/P-B), Michel-Ange Balikwisha (Antwerp), Anthony Descotte (Charleroi), Luca Oyen (Racing Genk), Largie Ramazani (Almeria/Esp)

Le match de qualification Belgique U21 - Ecosse U21 du dimanche 5 juin est diffusé dès 15h45 sur Pickx+ Sports 1

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top