Rüdiger, la bonne pioche gratuite du Real Madrid

La Liga |

En fin de contrat en juin avec Chelsea, Antonio Rüdiger n’a pas attendu de pointer au chômage pour retrouver un nouveau club. L’international allemand s’est engagé avec le Real Madrid qui fait là une très belle opération à plus d’un titre.

De Proximus

Partager cet article

Après 5 saisons passées dans la capitale anglaise, Antonio Rüdiger va quitter Chelsea. Le solide défenseur allemand a en effet profité de la fin prochaine de son contrat avec les Blues pour aller voir ailleurs. Il faut dire que la situation de Chelsea, dont le rachat n’est pas encore certain, inquiète et l’international avait donc tout intérêt à assurer ses arrières.

C’est le Real Madrid qui a pu convaincre le joueur que l’herbe était plus verte à Madrid qu’à Londres. Le fait que le joueur ne coûte rien a permis aux Madrilènes d’offrir un beau contrat à l’Allemand puisqu’on parle d’un bail de 4 ans à 10 millions annuels et une prime à la signature de 35 millions, soit un investissement de 75 millions d’euros. Un transfert intelligent qui fera découvrir à Rüdiger un nouveau championnat, lui qui avait connu la Bundesliga avec Stuttgart et la Serie A avec l’AS Roma.

Muscler la défense

Pour Carlo Ancelotti, cette venue est idéale car avec Militao, Alaba, Nacho Fernandez et Vallejo, il ne disposait pas de beaucoup de solutions de rechange en cas d’absences dans un calendrier très chargé entre le championnat, la coupe et la Ligue des Champions. Surtout quand on sait que Vallejo n’a même pas joué 10 matchs cette saison, toutes compétitions confondues. La charge sur les épaules du trio Militao, Alaba et Nacho Fernandez était donc importante.

Le profil de Rüdiger est unique pour le Real Madrid qui, depuis les départs de Varane et Ramos, ne dispose plus d’un garçon qui sait jouer sur son physique pour faire le ménage. Les joueurs actuels du noyau d’Ancelotti ont du football dans les pieds et s’appuient principalement sur cela.

Les sanctions n’étaient pas un problème

Frappé par des sanctions suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie et le fait que le club soit dans les mains de l’oligarque russe Roman Abramovitch, Chelsea a vu sa situation se détériorer rapidement et de nombreux points d’interrogation quant à l’avenir du club restent en suspens puisque la revente du club est encore bloquée.

Pourtant, Antonio Rüdiger l’a assuré, ces sanctions n’ont pas joué dans son choix de quitter Chelsea. "Je ne veux pas trop m'étendre sur le sujet. Il y avait une possibilité de rester, mais les sanctions n'étaient pas le problème. Dans une telle situation, il ne s'agit pas d'un seul côté, mais des deux. Chelsea a été génial avec moi et j'ai été génial pour Chelsea. Je leur en suis très, très reconnaissant. Ça fait cinq ans, avec des hauts et des bas, comme d'habitude. Mais il y a eu beaucoup de choses positives", a-t-il déclaré après la finale de FA Cup perdue face à Liverpool.

Rendez-vous en Liga, désormais…

Le programme de la 38e journée de Liga sur Eleven Sports :

Vendredi 20 mai

Dimanche 21 mai

Suivez la Liga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top