Major PGL : Direction le Champions Stage pour Furia, CPH et Heroic

CS:GO | Le Legends Stage du Major PGL d’Anvers s’est achevé ce mardi au terme d’une journée riche en émotions pour les six formations encore en course pour repartir avec un ticket vers les playoffs. eEn fin de journée, Copenhagen Flames, Heroic, et FURIA avaient récolté leur troisième victoire, nécessaire pour fouler la scène du Sportpaleis d’Anvers et participer au Champions Stage. 

De Proximus

Partager cet article

C’est une série de matchs explosive que nous ont offerte les six équipes qui s’affrontaient hier lors de la dernière journée du Legends Stage du Major PGL, qui se déroule actuellement à l’hôtel Radisson Blu d’Anvers. Pour G2 Esports, Team Vitality, Imperial Esports, Copenhagen Flames, Furia et Heroic, ce mercredi constituait la dernière chance de participer au Champions Stage, sur la scène du Sportpaleis, et donc face au public belge. 

Et soyons honnêtes, ce sont trois très belles rencontres qui ont été proposées aux spectateurs. Ce sont Heroic et Team Vitality qui ouvraient le bal sur le coups de midi. Un match dans lequel Heroic n’a pas tardé à ouvrir le score, grâce à une très belle première carte sur Mirage. Si les Vitality réussissaient à accrocher Overpass, il leur manquait un petit quelque chose pour clôturer la rencontre, et ce malgré une belle performance du capitaine Dan “apEX” Madesclaire et du joueur star Mathieu “Zyw0o” Herbaut. Les Vitality s’inclinaient 16-12 sur Inferno, laissant filer leur ultime chance de qualification

Ce fut ensuite au tour de G2 Esports de s’attaquer aux représentants brésiliens de FURIA. Une rencontre dans laquelle on attendait des samouraïs au top de leur potentiel, face à une équipe qui a semblé monter en puissance durant ses derniers matchs. Et il faut croire que la super-équipe du coach XQTZZZ a encore pas mal de travail si elle désire accrocher une première étoile à son maillot. Alors que G2 et FURIA venaient tous les deux de remporter leur map, c’est sur Ancient que tout allait se jouer. Une carte où le jeu des G2 nous a paru décousu, et bien en deçà de ce à quoi les joueurs nous avaient habitués, individuellement et collectivement. m0NESY, JACKZ et leurs coéquipiers ne parvenaient pas à venir à bout des FURIA, qui finissaient finalement par s’imposer sur le score de 16 à 11. 

Le dernier match de la journée fût celui entre l’équipe de FalleN, Imperial Esports, et les Copenhagen Flames, qui n’en finissent plus d’impressionner depuis leur qualification au Major PGL de Stockholm en novembre dernier. La première carte fut sans appel pour le roster brésilien le plus populaire de la planète. FalleN et ses collègues s’inclinaient sur le score de 16-2, visiblement pas à l’aise sur Inferno, une carte qui était pourtant la leur. Sur Vertigo, les Imperial se reprenaient, jusqu’à provoquer un overtime qui se prolongea jusqu’au 40ème round, où les CPH s’adjugeaient de la victoire finale



Nous connaissons donc maintenant la composition de l’arbre des playoffs de la compétition qui, on vous le rappelle, se déroulera sur la scène du Sportpaleis, aménagé pour l’occasion. Plusieurs affrontements annonçent par ailleurs des matchs haut en couleurs. On pense notamment aux FaZe qui affronteront l’organisation suédoise NiP en match d’ouverture de ces quarts-de-finale, alors que les Danois de chez Heroic tenteront de faire trembler les champions en titre de chez NAVI lors de la dernière rencontre de vendredi. Quoi qu’il en soit, on rentre dans le sprint final de la compétition, et on risque d’assister à du CS:GO de très haut niveau. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top