Dans l'échappée, Lawrence Naesen regrette que seulement deux coureurs l'ont suivi

Cyclisme | Lawrence Naesen était l'un des trois coureurs de l'échappée matinale de la 10e étape du Tour d'Italie, mardi. Le coureur AG2R-Citroën a été rattrapé avec son compagnon d'infortune Mattia Bais à environ 25 km de la fin tandis qu'Alessandro De Marchi a tenu bon cinq kilomètres de plus.

De Belga

Partager cet article

"J'avais imaginé un scénario similaire à celui de l'année dernière dans l'étape après le jour de repos, qui est allée jusqu'au bout", a expliqué Naesen, qui avait alors terminé dixième. "Cette fois, ça n'a pas été le cas. J'espérais que nous partirions avec un groupe de 8 ou 10 coureurs, mais lorsque j'ai attaqué, seulement deux coureurs m'ont accompagné. C'est très difficile dans ces conditions."

"La première heure a été vraiment été courue à fond pour creuser l'écart sur le peloton et rester devant. Puis, c'était encore à fond jusqu'à la fin. Ces 100 premiers kilomètres étaient peut-être des vacances pour le peloton, mais c'était un peu plus dur pour nous. Ça n'a pas marché. Dommage, mais je suis là pour me montrer et continuer à tenter ma chance", a confirmé Naesen.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top