Tinne Gilis rejoint à son tour les 8es de finale des championnats du monde de squash

Sports | A l'instar de sa soeur, Nele, la veille, Tinne Gilis s'est qualifiée pour les 8es de finale des championnats du monde de squash lundi au Caire en Égypte.

De Belga

Partager cet article

La Limbourgeoise, 24 ans, 13e mondiale et tête de série N.23, a dominé au deuxième tour la Canadienne Hollie Naughton, 27 ans, 17e mondiale et tête de série N.16, en trois sets - 11-7, 11-8, 11-2 - et 34 minutes de jeu.

Tinne Gilis égale ainsi déjà sa meilleure performance dans un championnat du monde et tentera d'accéder aux quarts de finale. Elle devra pour cela effacer un obstacle égyptien qui sera soit la numéro 2 mondiale, Nour El Sherbini (N.2), 26 ans, soit Kenzy Ayman, 18 ans, 79e au classement mondial.

Nele Gilis, 26 ans, 11e mondiale et tête de série N.11, s'était qualifiée la veille pour les 8es de finale en battant au deuxième tour l'Ecossaise Lisa Aitken (PSA 32), 32 ans, en trois sets et 41 minutes de jeu: 11-6, 11-5 et 11-6.

Pour une place en quarts de finale, qui serait aussi son meilleur résultat dans un championnat du monde, Nele Gilis sera opposée mardi à l'Américaine Amanda Sobhy (N.4), 28 ans, 4e joueuse du monde.

Originaires de Mol, les sœurs Gilis occupent toutes les deux leur meilleur classement en carrière. C'est la sixième fois que Nele Gilis dispute un championnat du monde avec pour meilleur résultat un 3e tour (8es de finale) l'an dernier. Il s'agit d'une quatrième participation pour Tinne Gilis, qui avait aussi atteint le 3e tour en 2020.

Il n'y avait pas de Belges dans le tableau masculin

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top