L'Italien Bastianini remporte le GP de France

Auto-Moto | L'Italien Enea Bastianini (Ducati-Gresini) a remporté sa troisième victoire de la saison au Grand Prix de France, dimanche sur le circuit Bugatti du Mans, 7e manche du Championnat du monde.

De Belga

Partager cet article

Bastianini a devancé l'Australien Jack Miller (Ducati) et l'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia). Le Français Fabio Quartararo, 4e à l'issue du GP, conserve lui la tête du championnat du monde avec quatre points d'avance sur Espargaro et huit sur Bastianini.

A la lutte pour la victoire face à son compatriote Francesco Bagnaia, parti en pole, Bastianini a profité d'une erreur du pilote Ducati quelques tours avant la fin pour prendre les rênes de la course.

Bagnaia a commis une nouvelle erreur quelques instants plus tard, conduisant à la chute - puis à l'abandon de l'Italien.

Parti 4e, le champion du monde en titre est tombé à la huitième place dès l'entame de la course pour se retrouver à la lutte pour le podium avec son rival au classement général, sans jamais parvenir à prendre le dessus.

Outre Bagnaia, six pilotes ont été contraints à l'abandon : les Espagnols de Suzuki Alex Rins et Joan Mir, les deux pilotes KTM-Tech3, l'Australien Remy Gardner et l'Espagnol Raul Fernandez. Jorge Martin (Ducati-Pramac) a également dû rentrer au garage prématurément après une chute, tout comme Miguel Oliveira (KTM).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top