Elizabeth II fait une apparition à un concours équestre

Cinéma | La reine Elizabeth II a fait une apparition vendredi lors d'un prestigieux concours équestre à Windsor, de quoi apaiser un peu les inquiétudes sur son état de santé quelques jours après avoir manqué l'ouverture de la nouvelle session parlementaire.

De Belga

Partager cet article

Passionnée de chevaux, la souveraine de 96 ans a été photographiée souriante et détendue à son arrivée au "Royal Windsor Horse Show", près du château de Windsor où elle réside désormais.

Portant des lunettes aux verres tintés et un cardigan bleu foncé, elle était assise sur le siège passager avant d'une Range Rover, selon l'agence de presse Press Association. Elle a été vue en train d'échanger quelques mots et de plaisanter avec un petit groupe de personnes depuis la vitre baissée de la voiture.

En raison de problèmes de mobilité et sur le conseil de ses médecins, Elizabeth II avait renoncé mardi à prononcer le traditionnel discours du trône marquant une nouvelle session parlementaire, pour la troisième fois seulement en 70 ans de règne.

Elle avait été remplacée pour la première fois par le prince héritier Charles, 73 ans, apportant un nouveau signe de la transition en marche pour la monarchie britannique sous l'effet de ses problèmes de santé.

Les apparitions de la reine sont devenues rares. Vue avec une canne ces derniers mois, Elizabeth II avait passé une nuit à l'hôpital en octobre dernier pour des raisons qui n'ont jamais été dévoilées. Elle avait aussi été contaminée par le coronavirus en février.

Sa dernière apparition publique remontait au service commémoratif du 29 mars pour son défunt mari le prince Philip, décédé à 99 ans en 2021.

Son absence au discours du trône avait relancé les interrogations sur sa participation début juin aux célébrations du jubilé de platine marquant ses 70 ans de règne, inégalés pour un monarque britannique.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top