Manifestation pour le maintien de la venue du rappeur français Médine à Verviers

Musique | Une trentaine de sympathisants de la FGTB ont manifesté jeudi après-midi devant l'hôtel de ville verviétois afin de pousser les autorités communales à maintenir la présence du rappeur français Médine à l'affiche de Libertad, un festival de musique qui défend des valeurs de solidarité et qui aura lieu le 4 juin prochain. Plusieurs membres du collège communal verviétois sont en effet opposés à sa venue, compte-tenu des propos que l'artiste tient dans certaines de ses chansons, estimant que la Ville ne pouvait pas être "porteuse de tels messages".A cette occasion, les militants ont diffusé des morceaux de musique et ont brandi des slogans dans le but de faire changer le collège communal d'avis alors que ce dernier se réunissait au même moment.

De Belga

Partager cet article

"Par notre présence, nous voulons proposer au collège communal d'entendre quelques musiques du rappeur Médine. En effet, nous pensons ou plutôt nous espérons que c'est par méconnaissance que madame Targnion a exprimé son intention de refuser la venue du rappeur au festival Libertad", a ainsi expliqué Quentin Courtois, permanent Jeunes FGTB à Verviers.

"Médine est un artiste engagé et qui ne mâche pas ses mots mais c'est un artiste complet et réfléchi", a-t-il encore ajouté. "C'est assez dingue de voir que le rap peut encore être stigmatisé de cette manière à notre époque alors que c'est une des musiques les plus écoutées, principalement chez les jeunes, c'est la culture de toute une frange de la population qui est ainsi méprisée".

Et de rappeler les valeurs que l'artiste défend: "Médine subit déjà beaucoup de critiques dans le champ politique de la droite dure et de l'extrême droite en France, ce n'est pas étonnant vu les valeurs politiques antifascistes qu'il défend. Les critiques faites à son encontre sont infondées et entretiennent une islamophobie dissimulée tout en favorisant l'extrême droitisation du discours public".

La venue de l'artiste est discutée ce jeudi auprès-midi au collège communal.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top