Ostende à une victoire de la finale nationale, Malines égalise face à Louvain

Basket | Ostende a pris le large deux victoires à zéros contre Mons (63-78) alors que Malines est revenu à égalité contre Louvain après la deuxième manche des demi-finales des playoffs nationaux de la BNXT League, le championnat belgo-néerlandais de basket, jeudi.

De Belga

Partager cet article

Déjà vainqueur 84-66 de la première manche, Ostende s'est imposé 63-78 à Mons, menant désormais deux victoires à zéro et se trouvant à une victoire de la finale. Mené 34-31 à la pause, Ostende renversait la situation dans le troisième quart (48-58) pour l'emporter 63-78. Levi Randolph a mis 20 points pour le champion en titre alors que David Nichols a fini avec 21 points côté montois.

Malines s'est imposé avec la manière à Louvain, 40-86, égalisant à une victoire partout après avoir été battu 63-72 lors du premier match. Un succès d'autant plus impressionnant que Louvain ne s'était incliné qu'à deux reprises à domicile en championnat cette saison.

Le match était à sens unique dès le premier quart-temps, conclu 10-30. Alors que le score était de 26-44 au repos, les Kangoeroes en remettaient une couche dans le troisième quart (34-67) pour s'imposer de 46 points (40-86). Mattias Palinckx a terminé la rencontre avec 23 points et un 9/10 au tir. En face, Kevaughn Allen a fini avec 10 points.

Aux Pays-Bas, Bois-le-Duc et Leiden mènent deux victoires à zéro respectivement contre Groningue et Zwolle. Ces demi-finales se jouent au meilleur des cinq manches. Dans chaque pays, les deux vainqueurs s'affronteront pour le titre de champion national. Les deux perdants disputeront le troisième tour des BNXT playoffs, qui se déroulent au même moment avec les équipes déjà éliminées dans leurs playoffs nationaux. Les deux champions nationaux disputeront directement les demi-finales des BNXT playoffs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top