Charleroi n’a plus rien à gagner, contrairement à Vakoun Bayo

Jupiler Pro League |

Défait par Genk ce mardi, le Sporting de Charleroi voit sa saison prendre fin. Du moins, en théorie, car dans la pratique il reste encore deux matchs à jouer pour les Zèbres, à commencer par ce samedi contre le KV Malines. Des matchs sans enjeu, sauf pour quelques joueurs dont Vakoun Bayo.

De Pickx

Partager cet article

Charleroi avait encore un tout petit espoir d’aller rechercher Gand. Mais la défaite à Genk, combinée à la victoire des Buffalos, éloigne définitivement les Carolos de l’Europe. Charleroi passe à côté et vivra une fin de saison sans saveur. Il reste deux matchs aux Zèbres avant d’être en vacances. Le premier, ce sera contre Malines, ce samedi à 20h45. Le KaVé, lui non plus, n’a plus rien à jouer. Se dirige-t-on vers un match qui sent déjà le sable fin et les cocotiers ? En partie probablement mais pas totalement, car certains joueurs ont encore des choses à montrer ou prouver.

C’est notamment le cas de Vakoun Bayo. L’attaquant des Zèbres en est à 9 buts en 15 rencontres depuis le mois de janvier. Un très joli bilan qu’il cherchera à améliorer, car le joueur est actuellement prêté avec option d’achat. Il se retrouve donc dans une situation où il doit jouer à fond jusqu’au bout.

Option d’achat

Arrivé cet été à Gand, Vakoun Bayo n’a jamais su apporter ce qu’on attendait de lui : des buts. Attiré pour 1,6 millions d’euros, l’Ivoirien n’a pas inscrit un seul but, poussant Gand à le prêter en janvier. C’est Charleroi qui a tenté le pari et avec réussite puisque le puissant attaquant a montré qu’il était un vrai buteur.

Charleroi possède une option d’achat mais ne l’a pas encore levée. Le joueur a donc encore un match (il ne pourra pas jouer contre Gand) pour claquer des buts et convaincre les Hennuyers de lui faire confiance pour la prochaine saison. Car le souhait du joueur est bien de rester au Mambourg. Mais si les Carolos ne levaient pas l’option, Bayo retournerait à Gand où il possède un contrat jusqu’en 2025. Marquer des buts est donc tout aussi important pour lui, afin de prouver qu’il a sa place dans l’effectif gantois. La défense de Malines est donc prévenue.

Dernière à domicile

Une autre raison de ne pas prendre ce match par-dessus la jambe pour les hommes d’Edward Still, c’est d’honorer le public carolo. Car ce match contre Malines sera le dernier de la saison à domicile. Toujours soutenu avec passion, le groupe des joueurs doit donc offrir une dernière belle prestation à son public et la meilleure manière de le faire c’est de gagner.

D’autant plus que, jusqu’à présent, le Sporting n’a pas encore signé la moindre victoire dans ces playoffs. Si les Zèbres veulent éviter la dernière place, quelque peu humiliante, il convient donc de l’emporter. Reste à voir si Edward Still arrivera à motiver ses joueurs, qui savent que dans 180 minutes, ils seront en vacances.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, et notamment la rencontre entre le Sporting Charleroi et Malines ce samedi dès 20h25, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top