Le parquet fédéral fait appel après l'acquittement du président du Beerschot

D1B Pro League | Le parquet fédéral a fait appel de la décision du Comité disciplinaire de l'Union belge dans l'affaire concernant Francis Vrancken, le président du Beerschot. D'après le parquet, celui-ci avait mis en doute l'intégrité de l'arbitre Nathan Verboomen après le derby contre l'Antwerp, le 6 mars dernier. Le Comité a décidé d'acquitter Vrancken sur base de la liberté d'expression.

De Belga

Partager cet article

Après la défaite du Beerschot, 2-1, face à l'Antwerp, le président des Rats s'était montré virulent à l'égard de l'arbitre dans les médias. "J'ai reçu plusieurs messages et captures d'écran du profil Facebook de l'arbitre Verboomen. Apparemment, il travaille pour une société qui a pour client le club de football de l'Antwerp. Je trouve cela surprenant", avait-il déclaré.

Le parquet avait requis trois mois de suspension, dont deux avec sursis, et une amende de 2000 euros, dont la moitié avec sursis, pour ces déclarations. Une sanction alternative comprenant des excuses de la part de Vrancken était également proposée, mais le procureur fédéral n'a obtenu ni l'une, ni l'autre. Selon le Comité, les déclarations n'étaient pas insultantes pour l'arbitre, les officiels du match ou la fédération de football.

La date de l'audition de l'appel n'a pas encore été fixée.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top