4 clubs de D1B attendent toujours le nom de leur futur T1

Challenger Pro League | Le Lierse Kempenzonen et le RWDM ont rapidement confirmé la poursuite de leur collaboration avec leur T1 actuel pour la saison 2022/2023. Tom Van Imschoot a prolongé pour une saison au Lisp tandis que Vincent Euvrard a signé un nouveau bail pour 3 saisons au Machtens. Dans les autres clubs, c'est l'incertitude qui règne...

De Tagtik

Partager cet article

Dans les autres clubs pro qui participeront à coup sûr au prochain championnat de D1B, c'est en effet la bouteille à encre, alors que Virton reste suspendu aux futurs développements de la saga annuelle de la licence du RE Mouscron.

Les Gaumais, relégués en Nationale 1, peuvent encore être récupérés en D1B si les Hurlus n'obtiennent pas leur licence. Si Virton devait participer au prochain championnat de D1B, ce sera sans Pablo Correa qui ne sera plus le T1 du RE Virton. Il faudra attendre une fumée blanche dans le dossier de Mouscron pour que Virton fasse des choix.

Quatre autres équipes de D1B n'on pas encore choisi leur T1 pour la saison prochaine : Lommel SK, Waasland-Beveren, SK Deinze et le Beerschot VA, descendant de l'étage supérieur, doivent trouver la perle rare. A Lommel et à Waasland-Beveren, les recherches ont commencé il y a plusieurs mois, mais n'ont pas abouti. L'intérimaire Brian Eastick, à Lommel, et le directeur sportif devenu T1, Jordi Condom, au Freethiel, sont dans l'expectative.

Du côté du KMSK Deinze, Wim De Decker a pris la poudre d'escampette avec tout son staff après le dernier match de la saison. Les nouveaux patrons du club flandrien seraient à la recherche d'un profil étranger pour lui succéder. Au Beerschot, la question est de savoir si le T1 ad-interim, Greg Vanderidt, sera confirmé dans ses fonctions. 

Equipes Espoirs

Du côté des Espoirs du Standard, le nom du futur T1 n'est pas confirmé. Geoffrey Valenne a mené son équipe dans le top 4, mais les Liégeois seraient à la recherche d'un profil plus expérimenté.

Au Club NXT, c'est toujours Rik De Mil qui est aux commandes, alors qu'Hans Somers a mené les Espoirs de Genk au titre. Le Hollandais Robin Veldeman devrait rester à la tête des jeunes pousses du RSC Anderlecht.

En Nationale 1

Avec Gaëtan Englebert (RFC Liège) et Regi Van Acker (Dender EH), ce sont deux personnalités expérimentées qui se battent pour la dernière place en D1B. Englebert, comme Condom à Waasland-Beveren, a quitté son poste de directeur sportif pour s'installer sur le banc. Mais y restera-t-il si les Sang et Marine montent à l'étage supérieur? Mystère...

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top