Le Club de Bruges fait tomber l'Union et prend la tête du championnat

Jupiler Pro League | Le Club de Bruges a pris la tête du championnat après sa victoire 0-2 sur le terrain de l'Union Saint-Gilloise dimanche pour le choc de la 3e journée des Champions' Playoffs de la Jupiler Pro League. Hans Vanaken (74e) et Antonio Nusa (90e+8) ont inscrit les buts des 'Blauw & Zwart'.

De Belga

Partager cet article

Dans une rencontre riche en intensité, l'Union Saint-Gilloise se montrait la plus menaçante mais seul Loic Lapoussin (11e) et Teddy Teuma (16e) forçaient Simon Mignolet à intervenir.

En face, les Brugeois avaient du mal à trouver les espaces. En fin de première période, Noa Lang pensait cependant offrir le 0-1 à Sargis Adamyan, esseulé devant Anthony Moris, mais Koki Machida contrait la passe du Néerlandais (43e).

Poussés par un Parc Duden plein à craquer, les Unionistes entamaient la seconde période comme la première et héritaient d'un penalty pour une faute de Brandon Mechele sur Amani Lazare. Dante Vanzeir se présentait devant Mignolet mais son envoi terminait sa course à côté (55e).

Après dix minutes de flottement, l'Union relançait son pressing mais ce sont finalement les Brugeois qui ouvraient le score sur une de leurs rares incursions dans le rectangle bruxellois. Le centre d'Andreas Skov Olsen, monté au jeu quelques minutes plus tôt, trouvait la tête de Hans Vanaken qui ne laissait aucune chance à Moris (74e). Dans les arrêts de jeu, le jeune Antonio Nusa fixait le score final à 0-2 en poussant le cuir dans le but laissé vide par Moris (90e+8).

Au classement, le Club de Bruges et l'Union Saint-Gilloise comptent tous les deux 43 points mais ce sont les Brugeois qui s'emparent de la première place car l'Union a bénéficié d'un demi-point supplémentaire lors de la division des points par deux.

À 18h30, l'Antwerp reçoit Anderlecht en conclusion de cette 3e journée.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top