Raphinha, l’enfant des favelas devenu star de la Premier League

Premier League | Raphinha s’est affirmé comme l’une des attractions de la Premier League depuis son arrivée à Leeds United en 2020. L’ailier droit de 24 ans, désormais courtisé par les plus grands clubs, aurait pourtant pu connaître une trajectoire bien différente si le football ne l’avait pas sorti des favelas de Porto Alegre.

De Proximus

Partager cet article

Si Raphael Dias Belloli dit Raphinha s’est aujourd’hui imposé dans l’un des plus grands championnats du monde, la trajectoire du Brésilien n’a rien eu d’un long fleuve tranquille depuis son enfance passée dans les favelas de Porto Alegre. Dans un entretien accordé à Sky Sports dernièrement, l’ailier droit s’est confié sur ses difficiles premières années.

Dans sa favela, Raphinha se sent déconnecté du reste du pays, et la façon la plus simple de gagner de l’argent est souvent la mauvaise. "C'est quelque chose que vous devez expérimenter, c'est à ça que ressemble la vie dans la favela”, explique le joueur, qui a vu plusieurs personnes sombrer dans son entourage. “Certains de mes amis d'enfance sont morts, d'autres ont été impliqués dans la vente de drogue, tout cela est resté en moi."

Le football comme échappatoire

C’est son talent pour le football qui va sauver le jeune Raphael. Formé au Avai FC, il est repéré par le Vitória Guimarães à l’âge de 19 ans. Le club portugais s’attache ses services contre la somme de 600.000 euros en février 2016, lui permettant de se frotter pour la première fois au football européen. C’est là que l’ailier va véritablement se révéler. Après une saison et demi convaincante, il inscrit pas moins de 15 buts en Primeira Liga lors de l’exercice 2017-2018.

Suffisant pour éveiller l’intérêt du Sporting Lisbonne, l’un des plus grands clubs du pays, qui l’attire dans ses rangs. Le Brésilien y reste deux saisons avant de filer à Rennes, en Ligue 1, contre environ 21 millions d’euros. En France, l’ailier peine à retrouver le rendement de ses débuts en Europe et le club breton ne s’oppose pas à son départ lorsque Leeds United vient lui faire du pied en 2020.

L’ailier rejoint l’Angleterre à la toute fin du mercato d’été. Raphinha se fait rapidement une place dans le onze de Marcelo Bielsa, avant de s’affirmer comme une réelle attraction de la Premier League. Après une saison terminée avec 6 buts et 3 assists au compteur, il semble être devenu plus “tueur” puisqu’il a récemment atteint le cap des 10 buts en 31 matchs de championnat.

Pisté par Barcelone

Suffisant pour susciter les convoitises de certains grands clubs. Selon la presse espagnole, c’est le FC Barcelone qui serait en pole pour s’offrir l’international brésilien, dont l’agent n’est autre que Deco, ex-Blaugrana. La destination plairait beaucoup à Raphinha, qui a pour le moment refusé de prolonger avec les Peacocks.

Aucune négociation, cependant, ne sera entamée entre les clubs tant que Leeds n’a pas assuré son maintien en Premier League. Ce pourrait bien être le dernier défi de Raphinha, lui, l’enfant des favelas, avant de poursuivre son ascension vers les sommets et tenter de concrétiser un double rêve : “disputer une Coupe du monde avec le Brésil et la gagner".

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top