"Le retour de Casemiro va nous aider", assure Ancelotti à la veille de défier City

UEFA Champions League | Carlo Ancelotti, entré dans l'histoire le weekend dernier en devenant le premier entraîneur à remporter un titre dans chacun des cinq grands championnats, a préfacé la demi-finale retour de mercredi contre Manchester City. Le technicien italien estime que le retour de Casemiro, pierre angulaire de l'axe de son jeu, va aider le Real Madrid à être plus compact.

De Belga

Partager cet article

Le milieu de terrain défensif brésilien a manqué l'aller, perdu 4-3 par les Merengues, mais devrait débuter à Bernabeu.

"Le retour de Casemiro va nous aider. Il va renforcer notre secteur défensif et notre engagement collectif car nous allons mieux nous déplacer en bloc", a analysé Ancelotti mardi en conférence de presse.

Les largesses défensives, constatées de part et d'autre à l'aller, ont permis aux deux clubs d'offrir un match décousu. Carlo Ancelotti a d'ailleurs assuré avoir travaillé sur l'aspect défensif, promettant des améliorations pour le retour.

Entré à la mi-temps à l'Etihad Stadium à la place d'Alaba, Nacho devrait être titulaire pour pallier la blessure du défenseur central autrichien. "Alaba est un joueur important mais Nacho s'est très bien débrouillé aussi. Il a l'expérience et je suis persuadé qu'il fera tout aussi bien mercredi", a ajouté l'Italien.

Carlo Ancelotti a pointé Phil Foden comme principal danger émanant du côté mancunien. "C'est un jeune joueur fantastique, il est très dangereux. Il va avoir une grande carrière, c'est l'un des plus grands talents anglais actuellement."

Le technicien a aussi évoqué Vinicius Jr, buteur à l'aller au terme d'une chevauchée solitaire. "Il est plus calme qu'auparavant et prend son temps pour prendre la bonne décision. Il a mûri", a ponctué celui qui a mené le Real Madrid à un 35e titre de champion d'Espagne le weekend dernier.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top