One day, one goal : le missile de Thomas Delaney contre le Club de Bruges en Ligue des champions

UEFA Champions League | En 2016, le Club de Bruges était sèchement balayé par le FC Copenhague lors d’un match de la phase de groupes de la Ligue des champions. Alors que les Brugeois étaient déjà sonnés par un autobut, Thomas Delaney les enfonçait un peu plus avec une magnifique reprise.

De Proximus

Partager cet article

En 2016, Bruges retrouvait la phase de groupes de la Ligue des champions pour la première fois depuis 2005, soit onze ans d'attente. C’est également la période durant laquelle les Blauw en Zwart ont dû patienter avant d'être à nouveau sacrés en Jupiler Pro League. Quelques mois plus tôt, le club de la Venise du Nord glanait en effet son quatorzième titre de champion de Belgique sous la houlette de Michel Preud’homme.

En Ligue des champions, les Brugeois héritent d’une poule difficile mais pas totalement inabordable avec Leicester City, le récent champion d'Angleterre, le FC Porto et le FC Copenhague. Dans les faits, pourtant, on réalisera vite que les Gazelles n’auront pas vraiment voix au chapitre dans la compétition. Après un revers 0-3 contre Leicester en ouverture, les Brugeois se rendent déjà au Danemark avec de la pression.

Une magnifique reprise

À Copenhague, le Club ne fait pas si mauvaise figure, du moins durant le premier acte. Il se crée même la première occasion du match via José Izquierdo, avant que les Danois ne mettent également le nez à la fenêtre et forcent Ludovic Butelle à s'employer. Mais le match va tourner au fiasco pour les Brugeois au retour des vestiaires. Sur un centre anodin, Stefano Denswil, pourtant loin d'être sous pression, se loupe complètement et pousse le cuir au fond de ses propres filets.

Les Blauw en Zwart se sont mis eux-mêmes dans la difficulté et ne parviendront jamais à en sortir. Juste après l’heure de jeu, alors que Butelle vient de sauver un penalty, Thomas Delaney va réaliser le break de bien belle manière. Alors que le ballon lui revient dans les pieds à proximité du grand rectangle, le capitaine des Lions décoche, sans contrôle, une superbe frappe du gauche. Immobile, Butelle ne peut que regarder le tir puissant du Danois aller nettoyer sa lucarne via le poteau.

Le zéro pointé de Bruges

Cinq minutes plus tard, les locaux font 3-0 grâce à Federico Santander. En toute fin de partie, Mathias Jorgensen scelle le score à 4-0. Ce mauvais départ de Bruges conditionna le reste de leur campagne, qui ne sera guère plus brillant. Les hommes de Preud’homme essuieront quatre autres défaites, quittant la compétition avec un zéro pointé quelque peu humiliant…

Delaney et les siens manqueront de peu la qualification pour le tour suivant. Ils poursuivront leur route en Europa League, où ils seront éliminés par l’Ajax Amsterdam au stade des huitièmes de finale. À l’issue de la saison, Delaney, dont le but contre Bruges fut élu troisième plus beau but de la Ligue des champions cette année-là, quitta son club de cœur pour rejoindre l’Allemagne. Après des passages au Werder Brême et à Dortmund, l'international danois fait aujourd'hui les beaux jours du FC Séville.

Fan de notre série ? Découvrez également le superbe lob de Sébastien Pocognoli contre le Lierse.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top