Rodri, la pièce maîtresse de Pep Guardiola dans l’entrejeu défensif de Manchester City

UEFA Champions League |

Si Kevin De Bruyne fait la pluie et le beau temps sur les actions offensives de Manchester City, un autre homme est particulièrement important dans le dispositif de Pep Guardiola : Rodri. L’Espagnol est le travailleur de l’ombre indispensable au jeu des Citizen.

De Proximus

Partager cet article

Les amateurs de cyclisme le savent, un leader n’est rien sans ses équipiers, ses porteurs d’eau comme on dit. Et en football, c’est vrai aussi. Là où un Kevin De Bruyne brille sous les feux des projecteurs, un autre abat un travail monstrueux dans son ombre. Un travailleur « discret » qui permet à KDB de briller. Cet homme, c’est Rodri.

Arrivé en juillet 2019 en provenance de l’Atlético Madrid contre 70 millions d’euros, Rodri est un transfert typique de Pep Guardiola. Transféré dans l’optique de remplacer Fernandinho, fort âgé et sur une pente déclinante, Rodri a eu le temps de s’installer dans le onze de City au point d’en être aujourd’hui l’un des hommes clefs.

Clone de Busquets

Pep Guardiola aime contrôler les événements et la venue de Rodri s’inscrit dans cette optique. Plutôt que de transférer en urgence un joueur capable de remplacer Fernandinho une fois que celui-ci arrêtera, le stratège espagnol a pris les devants. Car il a vu dans son compatriote le joueur idéal pour reprendre le rôle du Brésilien, à savoir un pivot du milieu de terrain, capable d’effectuer un travail défensif intense, tout en amorçant les phases offensives.

Ce rôle, c’est aussi celui que Guardiola avait donné à Busquets du temps du Barça. Loin d’être le joueur le plus mobile du monde, Rodri compense par un sens du placement impeccable et un jeu particulièrement bien structuré. De plus, sa conservation de balle et sa technique en font un joueur qui apporte de la sécurité.

Lors de ses deux dernières saisons en Liga, il avait ainsi récupéré pas moins de 600 ballons ! Personne n’avait fait mieux. Comme Busquets, Rodri n’hésite pas non plus à mettre le pied quand il faut, à la différence qu’il est peut-être moins fourbe, moins vicieux que le joueur du Barça.

Indispensable aux autres

"C'est le milieu défensif parfait vu la façon dont on joue", avait osé Kevin De Bruyne, peu de temps après l’arrivée de Rodri à Manchester City. Car outre ses qualités défensives, le garçon de 25 ans sait aussi jouer offensivement. Sa qualité de passe lui permet de relancer rapidement le jeu, lui qui ne tourne jamais sous les 90% de passes réussies.

Et là encore, son sens du placement et du déplacement lui permet d’avoir un temps d’avance sur ses adversaires. Capable de se défaire du marquage adverse avec aisance, il sait alors se positionner dans les espaces intelligemment pour créer la différence. Jamais avec de grandes courses, mais juste ce qu’il faut pour être au bon endroit, au bon moment.

Contre le Real Madrid, ses qualités doivent permettre au milieu de terrain de City de prendre l’ascendant, comme ce fut le cas lors du match aller quand Kroos, Modric ou Casemiro, pourtant si indispensable dans le jeu des Madrilènes, furent mis sous l’éteignoir. Il faudra toutefois que les Skyblues se montrent plus efficaces sur le plan défensif. Ils ont un avantage d’un but à conserver, ce ne sera pas simple, mais Rodri peut en être la clef.

Suivez les demi-finales de la Ligue des Champions, et notamment Real Madrid - Manchester City ce mercredi 4 mai dès 20h15, sur les chaînes de Pickx+ Sports, disponibles dans l'option Proximus TV Pickx Sports.

Postez vos prévisions pour les matchs via Pickx Prono.

Lors des retransmissions en direct de l'UEFA Champions League et du football belge, Proximus propose un mode "interactif" dans l'application Pickx (Android et iOS) et sur le site proximuspickx.be. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrirez les formations des équipes, les statistiques des matchs et le niveau de forme des deux équipes. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre les meilleures actions du match instantanément, quand vous le souhaitez ! Vivez le football comme jamais auparavant et jouez votre propre VAR !

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top