La Gantoise a un bon pied en finale, le Dragons prêt à la suivre

Sports | Grande favorite à la reconduction de son titre, l'équipe féminine de hockey de la Gantoise n'a pas manqué son premier rendez-vous, samedi, en demi-finales aller des playoffs de la Belfius Hockey League. Les Gantoises se sont en effet imposées 1-4 en déplacement au Braxgata, tandis que dans l'autre duel du Final Four, le Dragons a dominé le Racing au Fort Jaco (1-2).

De Belga

Partager cet article

A Boom, l'équipe de Kevan Demartinis, dominatrice lors du championnat régulier avec 20 victoires en 22 matchs, récupérait sa capitaine Alix Gerniers et Anne-Sophie Vanden Borre, de retour de blessure. Contre les 4e du classement, les Gantoises menaient déjà 0-2 à la pause, après des buts de Noa Schreurs (14e) et Emilie Sinia (19e). Les Anversoises réduisaient la marque juste après le retour des vestiaires par Ainoa Civera (38e), mais Ambre Ballenghien (63e) et Anne-Sophie Vanden Borre (66e) assuraient à la Gantoise une victoire logique et méritée.

Dans l'autre demie, opposant le Racing, 3e, au Dragons, 2e, les Anversoises ont pris l'avance via la Red Panthers Abigail Raye (20e), mais l'ancienne internationale Jill Boon mettait les deux équipes à égalité juste avant la mi-temps (33e). Quelques minutes après la reprise, Anabel Herzsprung permettait au club de Brasschaat d'empocher 3 points importants en vue de la qualification en finale.

Dimanche, Gand accueillera le Braxgata dès 15h30 pour la manche retour et dans le même temps le Racing ira défendre ses chances au Dragons. Si les résultats de samedi devaient se confirmer, la Gantoise et le Dragons disputeraient leur 2e finale consécutive, les 7 et 8 mai prochains, à Louvain-la-Neuve.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top